Une maison suédoise à la campagne

Pendant une semaine, nous avons habité dans une maison suédoise. Une vraie maison suédoise traditionnelle – pas une chambre test dans un Ikea. Une cabine en bois donnant sur la baie de Docksta, sur la Haute Côte.

Trente mètres carrés de bonheur. De décoration champêtre. De romance fleurie. De souvenirs accumulés au fil des années. En passant la porte, on s’y sentait déjà chez soi, tant lieu avait été habité. Porteur de souvenirs joyeux. Pour recréer cette ambiance à la maison, voici les quelques signes distinctifs de notre maison suédoise.

Des antiquités, oui, du neuf, non

Pas des antiquités luxueuses. Plutôt des pièces anciennes retapées. Une table en bois maison dont le vernis s’est patiné avec le temps. Elle devait être unie dans les années 70, elle est désormais tigrée. Parfois vert bouteille, parfois cognac. Sur le meuble bleu ciel, des éclats de peinture se sont enlevés, laissant apparaître la chaleur du bois de bouleau.

Laisser vivre les objets, vieillir, évoluer. Sans chercher à racheter ou réparer.

Oui au banc d’intérieur

Un banc en bois blanc à la place de chaises. Avec une banquette douce. Des coussins de siège aux motifs fleuris. Des coussins pour le dos, tricotés et aux motifs colorés géométriques.

Une immense pièce à vivre où tout est tourné autour de la cuisine.

Pensez à une cuisine ancienne sur tout un mur, et une table à manger au milieu. Pas de canapé, le banc blanc le remplace. Un fauteuil au coin de la pièce. Bien douillet et confortable pour pouvoir y lire ou y écrire pendant des heures.

L’amour des textiles et des imprimés

Sur le meuble qui porte la petite télévision, un carré en coton aux fleurs bleues. Sur la table, une nappe à carrés jaunes et blancs. Au sol, une multitude de tapis noués. Lignes bleu marine, rose et vert pomme. A côté, une version givrée en blanc lacté et différentes teintes de bleu. Dans la chambre, au pied du lit.

De la lumière, encore et toujours

Sur la table, plusieurs bougeoirs. Le long des fenêtres aussi. Plutôt que d’avoir une grosse bougie, ce sont des petits objets, pour bougie chauffe-plat. Cela permet d’avoir plusieurs sources de lumière, différents éclats  dans toute la pièce.

Des petites fleurs

Oui, des petites fleurs au mur, sur les papiers peints. Des petites fleurs sur les draps. Des petites fleurs sur les torchons. Et aussi sur les portes des placards. Assiettes. Couverts. Maniques. Dessous de plat. Toutes différentes mais avec un signe distinctif commun : ce sont des fleurs sauvages. De joyeuses fleurs printanières. Colorées et modestes. Champêtres et romantiques.