fbpx

Un chalet dans la forêt suédoise

Lors de nos vacances d’été, nous avons loué un chalet dans la forêt suédoise. Ces chalets sont également connus sous le nom de stuga. Nombreux sont les locaux qui possèdent un lopin de terre à la campagne et qui installent ce type de petite construction en bois en guise de résidence secondaire. Nous étions dans la province du Jämtland, au milieu des forêts. Du calme, des arbres, pas  de voisin. Comme j’adore faire des listes, j’ai répertorié ici tout ce qui faisait le charme du lieu.
Par peur d’oublier les souvenirs, pour que chaque petit détail soit préservé. De quoi vous inspirer si vous avez envie de créer un intérieur à l’ambiance nordique rustique.

Au sol, du bois et des tapis

Du vieux parquet qui a fait son temps, une alliance de lattes de bois récupérées à gauche à droite pour un style fait maison chaleureux. Et, pour ne pas avoir froid aux pieds, des tapis traditionnels un peu partout.

Les toilettes, dehors, bien sûr

Pas d’électricité, pas d’eau. Alors pour les toilettes sèches, c’est un cabanon en bois, placé à l’extérieur du chalet suédois. Grand Nord oblige, on y place un chandelier et des allumettes pour s’éclairer la saison froide. Puis, un flacon-pompe de désinfectant pour les mains, à la place du duo eau courante – savon.

Des soirées dans un chalet suédois

Pour s’occuper, il n’y a rien de tel que les grands classiques. Jeux de cartes, domino. Puis, des piles de vieux magazines des années 60 aux années 80. Tantôt kitsch à mort, tantôt au charme vintage indéniable.
Une petite radio à piles est aussi la bienvenue pour profiter d’un peu de musique.

A la table suédoise

Le poêle ne sert pas qu’à se chauffer,  on peut aussi l’utiliser pour cuisiner. Armez-vous de bonnes casseroles en fonte (ou de gaufrier en fonte pour les plus gourmands). Mettez plein de bois dans le poêle et utilisez le dessus comme une plaque de cuisson.
Pour faire une poêlée de chou caramélisé dans le beurre, c’était parfait.
Et pour la vaisselle? Une casserole d’eau à faire bouillir sur le poêle et le tour est joué.

Meubler son chalet

Misez sur la récup. Des grands fauteuils anciens. Des coussins partout. De gros plaids qu’on utilise aussi bien pour dormir que pour s’enrouler dedans en mode cocooning.
Puis, plein de bougeoirs et des lampes à pétrole pour être prêt quand la nuit tombe.

Parmi les accessoires indispensables, n’oubliez pas le panier en osier pour stocker le bois. Et les moustiquaires aux fenêtres, ces petites bêtes sont redoutables.

Les petits plus qui changent tout

Qui dit chalet dans la forêt dit excursions. Ne faites pas l’impasse sur les cartes topographiques et les jumelles. Il peut y avoir des rennes, et parfois des ours. C’est rare mais ça arrive. Dans tous les cas, rien que pour l’ornithologie, il y a de quoi faire.
En promenade, l’ascension vers les sommets est souvent raide. Les bâtons de randonnée seront d’une aide précieuse.

Egalement utiles :

Des dessous de plat pour ne pas brûler vos tables en bois. Un ou deux fils à linge accrochés de part et d’autre du chalet. Des mangeoires avec boules de nourriture pour attirer les oiseaux. Et des bottes de caoutchouc, on n’est jamais trop prudent quand il s’agit de météo en Suède.