Quand monsieur G part voir ses copains ou sa famille à Rotterdam, il sait que j’aime bien quand il ramène quelques bricoles (sous peine de se voir refuser l’accès à l’appartement…). Le boterkoek est mon point faible, mais à défaut, une lecture gourmande, c’est l’idéal.
Avec mon Elle Eten (Elle à table, quoi) en mains, je dévore un article sur Ottolenghi, mon chouchou, puis tombe sur une recette toute fastoche mais alléchante de James Tanner, un chef anglais qui m’était inconnu jusque là et qui vient de sortir un bouquin avec uniquement des recettes contenant au maximum cinq ingrédients.

En voici donc une, mais n’ayant pu m’empêcher de rajouter quelques bricoles, on dépasse le nombre fatidique!

salade-feves-mizuna-james-tanner.JPG

Pour deux, en accompagnement:
Pour la salade il suffit de mélanger:
– Deux généreuses poignées de fèves que l’on écosse, et que l’on cuit trois minutes dans de l’eau bouillante avec une pointe de bicarbonate.
– 2 petites salades mizuna venues tout droit de notre terrasse
– Quelques feuilles de basilic-citron également du jardin
– De l’aneth, toujours maison
– Un peu de zeste de citron coupé en lanières
– Des copeaux de pécorino

Puis on arrose d’huile d’olive de bonne qualité, de poivre, et d’un filet de jus de citron.