Saint-Gilles: Boulengier, l’amour du pain (et des viennoiseries)

Saint-Gilles: Boulengier, pour l’amour du pain (et des viennoiseries)

Boulengier est l’adresse à connaître à Saint-Gilles pour manger du bon pain. La nouvelle addition gourmande du Parvis de Saint-Gilles, après Chouconut ou Ginkgo, entre autres. A vrai dire, même si vous habitez dans une autre commune de Bruxelles, cela vaut le détour – dans ce cas, profitez-en aussi pour flâner et siroter un café au soleil.

Il faut donc se rendre sur la superbe rue Jean Volders pour découvrir Boulengier. Les spécialités, ce sont donc les pains, mais pas que. Tout est bio, artisanal, avec des saveurs à la fois rustiques et délicates. Le pain au seigle est un de mes préférés. Il faut dire qu’il est exceptionnel. Il rappelle les pains rustiques nordiques comme ceux de Claus Meyer à Copenhague. Dessus doré, presque noir (sans être brûlé, bien sûr). Des notes torréfiées, toastées. Une croûte qui craque quand on la brise. Une mie vivante, avec de joyeuses alvéoles non homogènes. Une texture un peu moelleuse.

A l’apéritif avec du saumon fumé et de la crème, ou au petit-déjeuner avec du beurre salé, c’est un vrai régal. La baguette aux graines de courge est également une invention qui donnera du pep’s à vos matins.

Les viennoiseries et gâteaux conservent cet esprit boulanger.

Pas de constructions chichiteuses, d’entremets à étages. A la place, le travail de la pâte, encore et toujours.

Lors de notre dernière visite, juste devant nous, un monsieur venait chercher un dessert pour sa femme. Il expliquait que toutes les semaines, il la surprenait avec une douceur différente. La semaine précédente, elle avait adoré les chouquettes de Boulengier. Il revenait pour explorer, et décida de la charmer avec un mille-feuille à la vanille.

Quelle bonne idée. Il est servi à la verticale. Le feuilletage est digne des plus grands. Doré, presque caramélisé – ambré. A l’oeil nu, on observe déjà les couches et les stries de la pâte. Le plaisir craquant à venir. La crème pâtissière est souple et joyeuse, loin des crèmes trop épaissies à la maïzena.

A côté, l’éclair au citron meringué est également une réussite. Une pâte à choux légèrement bronzée, qui goûte bien l’oeuf et le beurre. Et à l’intérieur, l’acidulé du lemon curd combiné à la douceur d’une crème aérienne. Du zeste, plein de zeste de citron. La meringue qui colle aux doigts sur le dessus de l’éclair ne gâche rien.

Mais le mieux, c’est de venir découvrir Boulengier par soi-même, il y a toujours des spécialités qui attirent l’oeil et mille et une façons de se régaler (la focaccia aux tomates, olives et fromage en fait partie).

Boulangier – Avenue Jean Volders 11, 1060 Saint-Gilles, Belgique

La brioche au sucre du petit-déjeuner. Beurrée et qui colle aux doigts juste comme il faut.
Des viennoiseries, encore des viennoiseries
Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.