Quatre restaurants incontournables de Montréal

Quatre restaurants incontournables de Montréal

Des classiques qui nous rassurent

Oui, restaurants incontournables, pas moins. Car ils ne suivent pas les tendances, se soucient des modes et du temps qui passe. Ce sont des phares au loin, rassurants avec leur menu qui ne bougera pas d’un iota.

A vous de choisir si vous êtes plutôt poutine, diner à l’ancienne ou petite boutique à sandwich unique. Ou prévoyez un week-end nostalgique, à vagabonder d’adresse en adresse.

Beauty’s

93 Avenue Mont Royal Ouest - Montréal - Québec

Beauty’s est un diner à l’américaine, qui pourrait sortir tout droit d’un film des années 50. Fondé par Hymie Sckolnick en 1942, c’est le lieu où se rendre pour des brunchs et petits déjeuners traditionnels. 

Au menu, gargantuesques pancakes aux bleuets ou au bacon, bagels au saumon fumé, ou croustillants latkes. Ces galettes de pomme de terre se servent accompagnées de crème épaisse ainsi que de compote de pomme.

restaurants incontournables montréal

Les habitués ont leur collation apportée sans avoir besoin de commander, l’équipe connaît les préférences de chacun (oui, vous avez un petit bagel tout frais comme vous les aimez). On pourrait y passer des heures en sirotant quelques tasses de café filtre ou en se partageant un smoothie fait minute.

Mange Moi

35 Avenue du Mont Royal Est - Montréal - Québec

Qui dit Québec dit poutine. Pour la première rencontre, nous avons fait confiance à nos collègues montréalais. Sur la pause de midi, livraison en direct de Mange Moi, une adresse reconnue, tenue par les frères Karaglanis. De notre côté, que du classique: frites, cheddar en grains, sauce brune.

Par rapport aux frites belges, c’est moins riche, il n’y a pas le goût de graisse animale (qui est certes savoureux les trois premières bouchées mais devient rapidement écœurant pour les semaines à venir). Les frites s’imbibent de sauce brune, pas trop grasse. Les morceaux de fromages rebondissent et font un peu couic-couic en les mordant, c’est assez canaille. On imagine aisément que c’est le plat de fin de soirée arrosée idéal.

Les habitués vont également piocher dans les déclinaisons. Pensez poutine au porc effiloché ou à la smoked meat. Un niveau au dessus, vous trouverez la Céline (viande fumée, chou, cornichons moutarde) ou la Méditerranée (tomates en dés, oignons, olives et tzatziki).

Wilensky

34 Avenue Fairmount Ouest - Montréal - Québec

Voilà un lieu comme on n’en fait plus. Ouvert depuis 1932, on vient chez Wilensky pour déguster deux choses: des chiens chauds (hot dog, donc) ou le Spécial.

Le Spécial est un petit pain doré au grill avec de la moutarde, et deux charcuteries au boeuf: salami et bologne. Éventuellement, un peu de cheddar et basta. Les règles sont très claires et affichées sur le mur derrière le bar.

Quand on commande un Spécial,
il faut savoir une chose ou deux.
Il vient toujours avec moutarde,
il n’est jamais tranché en deux.
Ne vous posez pas de questions,
c’est vraiment pour le mieux.
C’est comme ça qu’on le fait
depuis 1932.

A côté, vous pouvez prendre des cornichons en pickles ou mi maturés, en fonction de votre degré de fermentation préféré.

Les sodas sont maison: fontaine à eau pétillante et plein de petits bocaux de sirops, dont une version orange, et une autre à la racinette – root beer en anglais, la racine de sassafras qui un petit goût médicinal plaisant. C’est l’occasion de découvrir le soda frappé ou egg cream soda: un soda délayé avec du lait frais pour une concoction ultra nord-américaine.

Wilensky a un charme fou, c’est un coin d’histoire de Montréal, un repère rassurant qu’il faut absolument (re)découvrir lors d’un passage dans le Mile End.

El Rey Del Tacos

232 Rue Jean-Talon Est - Montréal - Québec

Donnant sur le marché Jean Talon, El Rey del Tacos est une adresse à connaître. Tout d’abord car cela fait office d’épicerie latine : chipotle, farine et presse à tortilla, piments séchés, tomatillos.

Vous trouverez tous les classiques pour préparer des plats mexicains à la maison. Puis, pour y manger, les tacos sont très bien ficelés.

Celui al pastor associe porc rôti et ananas dans une sauce épicée et onctueuse. Il y a également une seconde variante au porc, mais beaucoup plus douce, avec un duo coriandre fraîche et oignon cru. C’est la cantine des locaux du quartier, un endroit chaleureux et familial.

Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.