Ce restaurant iranien à Bruxelles est un endroit à découvrir! J’avais déjà trouvé une épicerie iranienne à Amsterdam, et étais curieuse d’en savoir plus à propos de cette culture. Et comme le hasard fait bien les choses, je travaille dans le quartier de ce restaurant. J’étais passée devant plusieurs fois, très tentée, mais sans trouver le temps de m’y arrêter. Voila desormais chose faite, et je vous conseille de faire de même. En effet, la cuisine est excellente et l’accueil plus que parfait.

On rentre, et on se dit que l’on a bien fait. En effet, la clientèle est à 90% iranienne, ce qui est bon signe.

En entrée, nous nous partageons une Mirza ghasemi, c’est à dire une salade d’aubergines à la tomate et au persil, bien aillée. C’est une spécialité du Nord de l’Iran, dont sont originaires les propriétaires. Délicieux. Différent de toutes les autres salades d’aubergine que j’ai pu manger jusqu’à présent.

Toutes nos recettes de cuisine iranienne sont ici

shuka

Nous prenons deux plats, qui seront complétés par une salade de yaourt à la menthe, très gentiment offerte par les propriétaires. Fraiche et parfumée, juste ce dont nous avons envie.shuka (2)

En plat, un joujeh kabab, à base de poulet et de citron. La viande est tendre à souhait, avec un bon goût de grillé. Le genre de plats qui a l’air simple à réaliser mais que je n’arrive jamais à faire aussi bon. A côté, un riz au safran et quelques tomates grillées.shuka (3)

Le second plat est le plat du jeudi, le ghorme sabzi, un ragout d’agneau, avec plein d’herbes (aneth et compagnie) et d’haricots. J’en avais déjà goûté une fois, enfin, en conserve, rapporté d’Amsterdam, mais y’a pas à dire, la version maison est quand même fichtrement meilleure. L’agneau fond dans la bouche, la sauce est savoureuse.shuka (4)

A la fin du repas, le thé à la menthe nous est gracieusement apporté.

Une vraie belle adresse pour découvrir une cuisine qui mérite de l’être.

Et bon marché, en plus: A deux, avec une entrée, deux plats, et un demi litre de vin, on s’en sort pour 38 euro, heureux et en ayant hâte de revenir pour tester le plat du mercredi (aubergines en sauce tomate, à la viande).

Quid du cadre? Rien de spécial, on ne vient pas là pour ça mais pour se régaler et c’est déjà pas mal. Puis, je le répète, un accueil extrèmement souriant et chaleureux, ce qui ne gâche rien.

Pour finir, devinette de monsieur G: A quoi voit-on que c’est Iranien et pas Maghrébin? Aux tableaux aux murs, qui représentent des visages et des scènes de vie traditionnelles, ce qui est autorisé seulement dans l’islam d’Iran et pas dans les autres pays musulmans environnants. Maintenant, vous pouvez dormir plus intelligents ; )

Shuka – 47 b Rue de Stassart – 1050 Ixelles