Rassolnik - рассольник

La soupe russe aux cornichons

Avant de vous parler du rassolnik, débutons par une confession : après une soirée trop festive, je ne jure que par des cornichons. Pour être plus précise, il s’agit même de jus de cornichons. Mais seulement les cornichons russes, dont la saumure est plus douce, moins acidulée que les français.

L’estomac un peu patraque, le sentiment d’être mollasson. Tout ça est réglé en deux trois généreuses gorgées de jus de malossol. Alors, en découvrant que les Russes avaient poussé le vice un cran plus loin, en inventant une soupe aux cornichons, je ne pouvais qu’acquiescer, et essayer sur le champs.

C’est un bon bouillon campagnard, rustique comme il faut. La viande vient parfumer le jus et apporter un côté rond, réconfortant (ce qu’il faut pour se remettre d’une nuit trop courte).

A côté, les cornichons sont râpés pour apporter de l’acidulé, une pointe de tranchant qui vient couper dans le gras.

Après un coup de fatigue, essayez un grand bol de rassolnik accompagné de pain chaud, et pourquoi pas d’un oeuf sur le plat à côté. Cela devrait vous retaper.

Et si vous n’êtes ni en manque de sommeil, ni malade, mais juste gourmand, ça marche aussi. C’est de la belle cuisine authentique, familiale, simple et généreuse.

Envie de mieux connaître la cuisine d’Europe de l’Est? Voici les ouvrages que nous aimons particulièrement

Rassolnik (рассольник) : la soupe russe aux cornichons

Pour 4 personnes, en entrée
Temps de préparation15 min
Temps de cuisson1 h 30 min
Temps total1 h 45 min
Portions: 4 personnes

Ingrédients

Pour la soupe

  • 300 g boeuf jarret ou carbonnade
  • 1 càs beurre
  • 1 oignon pelé et finement émincé
  • 1 carotte râpée
  • 1 litre bouillon de légumes
  • 100 g orge perlé

Pour servir

  • 100 g cornichon malossol
  • 200 ml jus de cornichon
  • 2 oignons nouveaux ciselés

Instructions

  • Couper le boeuf en dés.
  • Dans un faitout, faire fondre le beurre à feu moyen. Ajouter le boeuf et faire revenir à feu moyen. Il faut que le boeuf soit coloré et bien doré.
  • Ajouter l’oignon et la carotte. Faire revenir quelques minutes supplémentaires.
  • Couvrir de bouillon. Laisser cuire à petit bouillon pendant trente minutes.
  • Ajouter l’orge perlé et poursuivre la cuisson pendant une heure.
  • Quand vous êtes prêts à manger, prendre les cornichons et les râper. Les ajouter au rassolnik. Incorporer également le jus de cornichons ainsi que les oignons nouveaux.
  • Servir et déguster.