fbpx

Negroni Sbagliato signifie Negroni râté. La légende vient de Milan. Au Bar Basso, dans sa précipitation, le barman se trompa d’ingrédient. Au lieu du gin, il utilisa du vin mousseux. Grand bien prit à monsieur Stocchetto car le trio resta dans les annales. Comme pour tout Negroni, si vous souhaitez une version traditionnelle,  c’est la règle de trois qui s’applique. Ceci étant, n’hésitez pas à doubler la quantité de vin mousseux pour une version plus sèche et pétillante.

Le cocktail étant italien, nous utilisons du prosecco. Ceci étant, avec un bon cava ou, pour jour de fête, la bouteille de champagne, c’est aussi savoureux.

Ce qui est beau avec le Negroni et ses déclinaisons, c’est cet équilibre entre amertume et douceur. Un cocktail langoureux. Il est particulièrement bon pour l’aperitivo, car l’amer est connu pour ouvrir l’appétit.

Toutes nos recettes de cuisine méditerranéenne sont ici

Negroni Sbagliato

Pour le classique, il faut:

40ml de Vermouth rouge
40ml de Campari
40ml de Prosseco

Pour le sec, il faut:

30ml de Vermouth rouge
30ml de Campari
60ml de Prosecco

Garniture (optionnelle): une rondelle d’orange

Dans un verre à whisky, verser le vermouth, le Campari et le prosecco. Mélanger à l’aide d’une petite cuillère. Si vos alcools n’étaient pas au réfrigérateur ou si vous souhaitez une boisson extra fraîche, ajouter quelques glaçons.

Garnir d’une orange et servir. Siroter le Negroni Sbagliato en s’imaginant vivre la Dolce Vita.

Negroni Sbagliato ou la réussite d’un cocktail raté

Fanny Broissand
Temps de préparation 5 min
Temps total 5 min
Portions 1 verre