Montreuil sur Mer : restaurant Anecdote, par Alexandre & Magali Gauthier

restaurant anecdote

Restaurant Anecdote

1 Rue des Juifs, 62170 Montreuil

Le restaurant Anecdote, à Montreuil sur Mer, est sous titré « cuisine de mémoire ». Sur le menu de ce samedi midi, on nous indique que l’inspiration est puisée dans la carte de Roland Gauthier. Celle du 15 mars 1979 précisément.

C’est donc à son père qu’Alexandre Gauthier rend hommage. Mais attention, ça n’est pas un hommage ampoulé, vieillot. Au contraire, il est même un peu polisson. La rigolote photographie d’illustration de la carte donne le la: en noir et blanc, un chef, près de sa cheminée. Sa toque. Un tournebroche garni à la main. Cérémonial. Puis, deux demoiselles au style des années 30 se pavanent, les seins nus. Canaille et traditionnel à la fois. On imagine un air jazzy. Des soirées Charleston olé olé dans la campagne du Pas-de-Calais. De grandes tablées où l’on parle fort et où on se fait passer des plateaux de victuailles.

Voici donc la gourmandise des années 70

Classiques qu’il est désormais difficile de trouver au restaurant : pommes Anna, steak au poivre flambé, vacherins. Sans avoir connu cette époque, on arrive à en être nostalgique. Car dans l’assiette, la générosité est de mise, il y a l’envie de nourrir, . Du tourteau joue à cache cache avec de fines lasagnes verdoyantes. Frais, iodé, une texture délicate.

L’intitulé Crémeux d’oeuf à la cuillère laisse planer le mystère. Dans l’assiette, la surprise se dévoile à la première bouchée. Des blancs d’œufs aériens, à la texture pochée. Des petits dés fumés. En surprise, une burrata onctueuse. Puis, un jaune d’œuf liquide, rond en bouche, doux. Le tout est servi froid ce qui apporte de la fraîcheur. Cela serait également parfait au petit déjeuner pour débuter le week-end du bon pied.

D’un coup, des flammes !

Au milieu de la salle aux briques blanc chaux, la sauce au poivre se prépare. Les jus de cuisson sont déglacés au cognac puis flambés. Il y a un côté bourgeoisie ancienne dans de tels gestes. Des rituels rassurants. On ouvre de grands yeux comme des enfants. Ça y est, notre bœuf Angus est prêt. Saignant et tendre, avec les bords légèrement caramélisés. Le poivre moulu apporte son piquant en fin de bouchée. On le déguste avec de fines rondelles de pommes de terre roulées en rosace. Bien beurrées, elles sont mises dans un moule et cuites. Visuellement, cela ressemble à un petit kouign amann salé. Ce sont en fait les fameuses pommes Anna. Ce classique a été créé en 1870 par Dugléré, un disciple de Carême. Et qu’il avait bon goût : du fondant, du beurré, du croustillant. Si vous aimez le gratin dauphinois, voici son opulente cousine.

Le cabillaud est nacré, se défait en de délicats pétales. Il est accompagné de cresson tout juste tombé ainsi que de sauce au cresson. Ses notes poivrées s’accordent avec une bonne purée et des crosnes tourbillonnantes.

Desserts : des classiques en mieux

Un vacherin aux fruits noirs – mûres, myrtilles. Une cathédrale de meringue, sorbets, fruits marinés. Un tremblant édifice que l’on casse en écoutant le crissement de la meringue, comme un enfant sauterait sur son château de sable.
Le baba au rhum a une douce odeur de levure de boulanger – miellée, beurrée. Imbibé au rhum brun, il servi avec son sirop et une crème très vanillée.

Puis, les crêpes Suzette. Au Grand Mariner et zestes d’orange. Elles sont flambées en salle, servies en trio. En premier, humer les agrumes. Jubiler à la vue de cette belle assiette. Le bord est doré, elles sont moelleuses. Comme un bisou sur le front de ses grands parents, que l’on a envie de garder juste pour soi, en pensant être le chouchou.

Nous quittons les lieux en planifiant déjà notre prochaine venue au Restaurant Anecdote. Et cette fois, ça sera le duo côte à l’os / tarte tatin. Prometteur.

Du plaisir des gressins feuilletés et généreusement beurrés
Lasagnes au tourteau
Cabillaud en cressonnière
Pommes Anna , purée céleri – panais et tombée d’épinards
Steak Angus au poivre
Vacherin aux fruits noirs
Le baba au rhum
A nouveau, les crêpes Suzette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.