Mademoiselle M et moi même raffolons des dim sum, une petite recherche sur Urban Spoon plus tard, je tombe sur Leong’s Legend qui a l’air très sympathique.

Nous y voila donc. Une carte de dim sum, donc, brève mais attirante.
Et là, ohhhh la déception, sous le mot dim sum se cache en fait “tapas”. Pas forcément des bouchées cuites dans leur petit panier en bambou comme dans mes cantines chéries de Rotterdam, mais des petits plats.
Je reste donc avec mon envie de pâte de riz cuite à la vapeur et fourrée aux crevettes, allez hop il ne reste plus qu’à sauter dans le train qui part à 18 de Gare du Midi pour aller rejoindre monsieur G autour d’une bonne table.
Ceci dit, quelques découvertes sympathiques à faire ici.

ch (3)

     En vrac: Du tofu servi froid, avec une sauce fraiche au sésame et bien pimentée, puis à côté, non pas des quartiers de citron vert comme je le croyais naïvement, mais un oeuf de cent ans. Texture un peu gelifiée, c’est rigolo.

ch (1)

Des ribs de porc à l’ananas avec une présence rafraichissante de litchi, pour contrebalancer le (trop) sucré et collant de la sauce.
Quand même des ravioli végétariens, à la texture moelleuse. Puis une grosse boulette avec des jaunes d’oeuf durs sur le dessus, le tout dans un bouillon, on découpe à la cuillère, on les jette dans la sauce en admirant les vaguelettes se former.
Et les favoris, des jujubes sechées et fourrés avec de la pâte de riz (oui, tout le monde a le droit d’avoir sa petite lubie).
ch (2)

 Le cadre est plutôt plaisant, tout en noir et bambou. On s’amuse à regarder la patronne qui s’arrache les cheveux sur les fiches de paie (en chinois) à organiser. Et atmosphère asiatisante oblige, à la fin de la soirée (la fatigue de la marche aidant) on voudrait juste se payer une séance de réflexologie plantaire en bouquinant un Juge Ti.

Leong’s Legend – 4 Macclesfield St – en plein Chinatown – Londres

Leong’s Legends on Urbanspoon