Londres : Afternoon Tea chez Oscar, au Charlotte Street Hotel

Londres : Afternoon Tea chez Oscar
15-17 Charlotte Street – Fitzrovia

L’Afternoon Tea chez Oscar fait d’une pierre deux coups. Il permet d’abord de s’adonner à une coutume britannique pleine de charme. Puis, d’apprécier à nouveau le travail de Kit Kemp. Créatrice, elle est à la tête du groupe d’hôtellerie Firmdale, et s’occupe de chaque détail de ses établissements.

Si vous n’avez pas l’occasion d’y dormir, vous pouvez déjà profiter du cadre de ses restaurants et bars d’hôtel.

Oscar est au rez-de-chaussée du Charlotte Street Hotel. La localisation est idéale : pile entre Soho et Bloomsbury. C’est à dire à quelques pas de l’animation centrale, tout en profitant du calme de la terrasse et d’un esprit de village créatif.

Quand vous passez la porte, vous êtes accueilli par une gigantesque fresque d’Alexander Hollweg. Peintre et sculpteur anglais né en 1936, son travail est reconnaissable à ses traits nets et colorés. Puis, à son envie de représenter la vie quotidienne, avec une malice dans le regard. L’oeuvre qui orne plus de trois pans de murs d’Oscar Restaurant & Bar en est une illustration supplémentaire.

Peinte en 2000, elle représente à la fois des éléments iconiques de Londres et des scènes d’intérieur. La Battersea Power Station et le Gherkin, éternels. Une lectrice du dimanche sur un sofa en velours, un contrebassiste ou un gros ordinateur quand il venait d’être inventé. C’est la version du nouveau millénaire des “Scènes de la vie contemporaine londonienne” peintes par les artistes de Bloomsbury en 1916.

Vous allez visiter Londres? Retrouvez ici toutes nos bonnes adresses

Dans ce cadre qui nourrit notre imagination, l’Afternoon Tea est servi

Il arrive dans un service en porcelaine Wedgwood à l’effigie de créatures mythiques. Dragons aux traits enfantins et oiseaux de paradis s’y côtoient.

En plus des thés classiques comme le Earl Grey, un mélange spécial est proposé. C’est le Mythical Creatures, pour boucler la boucle. On craignait que la mangue apporte des notes trop artificielles, trop sucrées. Ca n’est pas le cas, car c’est de la mangue verte. Le mélange garde la délicatesse du thé oolong en ajoutant une légère rondeur fruitée supplémentaire.

Puis, le plateau à trois étages arrive, et avec lui, tous nos fantasmes britanniques. C’est le charme inexplicable du petit sandwich au pain de mie sans croûte. Plusieurs sont amenées. Poulet – pesto – roquette. Traditionnel roast beef – cresson – raifort. Oeuf – mayonnaise – cressonnette. La texture de la mie qui s’écrase sous nos doigts, la fine découpe de la garniture. Cela réveille des souvenirs d’écolier, de pique nique à déguster en forêt ou lors d’excursions au zoo. Une pointe de fleurs de bleuet et de tournesol apportent une couleur supplémentaire.

A côté, deux bouchées sortent de l’ordinaire. Un arancini cuit minute. Comme une boule de risotto craquante et fondante, à la courge et à la sauge. Et un toast au seigle garni d’avocat et d’une revivifiante confiture de piment.

Tout autour, des créations sucrées pour l’Afternoon Tea

Sablé chocolat noir et orange. Macaron au caramel. Petit biscuit à la noix de coco et avoine. Moelleux citron – pavot. Mini cake à la framboise. Tout a la saveur du fait maison, de la bonne pâtisserie fraîche.

Cela se confirme avec les scones. Ils sont servis encore chauds. Dorés et friables. Certains sont natures, d’autres aux raisins secs moelleux. Ne reste qu’à les couper en deux et les tartiner de clotted cream. Pensez à une crème d’Isigny en encore plus épais, plus réconfortant. C’est toute la joie nourricière que promet cette crème épaisse britannique. Surtout quand on y ajoute de la confiture de fraise.

Pas de précipitation, si vous ne terminez pas tout, vous repartirez avec, dans une jolie boîte parfaitement agencée.

De quoi avoir une douce  nostalgie de l’Afternoon Tea de chez Oscar, dès le lendemain matin.

 

Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Spaghetteria Amsterdam, le resto italien cool

La Spaghetteria Amsterdam – Van Woustraat 123. Je vous laisse donc deviner...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.