Lille: YOL, un restaurant kurde savoureux

Lille: YOL, un restaurant kurde

YOL est un restaurant kurde où l’on se sent appartenir à la famille dès que l’on passe la porte. Au mur, des tapis colorés, des portraits ottomans. Derrière, une bibliothèque avec des recueils de poésie et les grands écrivains russes.

A table, il n’y a que des habitués, et vous en serez bientôt un. Commandez un raki bien frais et une assiette de mezze à partager. Tout a la saveur du fait maison, du tarama fumé au cigare croustillant garni de fromage, tout juste frit. Les falafels sont légers et délicats.

Certains voisins font comme à Istanbul avec des assiettes de melon, de fromage frais ou de graines de tournesol à picorer. Les plats sont généreux. Mention spéciale pour l’aubergine farcie, lentement confite en sauce tomate. L’agneau est aussi servi en sauce bien rouge, avec quelques pois chiche. Il se défait à la cuillère tant il est tendre.

Le raki coule à flots, l’esprit vagabonde. Des tablées se mettent à chantonner. Sans vous en rendre compte, vous vous vous y mettez aussi.

Restaurant YOL – 13 Place Jacquard – 59 800 Lille

Où manger à Lille? Retrouvez toutes nos bonnes adresses

Belle soirée de printemps, au YOL, le restaurant kurde de la place Jacquard

Un homme entre avec une réservation au nom de Monsieur Gourmand. Quel beau nom pour une réservation au restaurant.

Au restaurant kurde de la place Jacquard, un homme chante en jouant de la guitare. Ce soir il nous a parlé un petit peu en nous apportant nos verres de raki. Il nous a demandé pourquoi nous parlions en anglais et nous lui avons dit que Lieselotte venait de Belgique, de Belgique flamande, alors il a joué du Adamo et du Jacques Brel. Il a accompagné Adamo une fois pour un concert à Istanbul. Il est interprète. C’était un beau concert. Adamo a chanté en turc. Quelqu’un de très bien, Adamo. Maintenant il vit au Japon. Pour la prochaine fois il va apprendre une chanson en flamand. Une chanson de Jacques Brel. Il veut bien apprendre une chanson en flamand, si elle est de Jacques Brel.

Quand il chante bien c’est qu’il a bu du whisky avant. Ou qu’il y a une belle fille dans la salle. C’est ce qu’il raconte à la table juste en face de lui. Il joue assis sur une chaise, juste devant le bar, face aux clients du restaurant. Il a un pupitre avec dessus toutes ses partitions. Entre deux chansons il parle aux gens qui mangent à côté. Il est habillé tout en noir et a des yeux bleu très clair. L’autre jour il a commencé à jouer vers 20H30 et tout le monde est parti. Le patron lui a dit qu’un gros film venait de sortir. Peut-être que c’est vrai.

Aujourd’hui le restaurant est plein et il joue en souriant.

HERCULE

Hercule
ou petit loup
ou petit phoque

c’est comme ça que la vieille dame
du restaurant kurde appelle
son carlin.

Un vieux carlin
de 11 ans
qu’elle a recueilli
parce qu’il était abandonné
et qu’il allait se faire
piquer.

Il a la langue
qui pendouille
Il n’a plus de dent.

Parfois il se lève se met
sur les pattes arrières
et elle lui donne
un morceau de pain.

Voir plus d'articles de Fanny Broissand - Axel Clody

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.