fbpx

Deux jours à Rovaniemi: visites, architecture et bonnes adresses

Ca y est, vous avez réservé votre voyage en Finlande. Direction le grand nord pour traverser le cercle polaire. Il y a donc de grandes chances que vous fassiez halte à Rovaniemi, au cœur de la Laponie. Voici les lieux que nous vous recommandons pour profiter au maximum de votre séjour.

Rovaniemi, atmosphère de bout du monde

C’est ce qui surprend dès qu’on arrive à Rovaniemi. Ce n’est pas une ville ancienne et traditionnelle. Elle a été ravagée pendant la seconde guerre mondiale, puis reconstruite. C’est l’architecte et design Alvar Aalto qui a dessiné le nouveau plan, en lui donnant une forme de renne.

Tout y est moderne. Des lignes claires et épurées. Comme si la luminosité de la neige se reflétait dans les bâtiments. On pourrait se croire dans ces villes d’explorateurs, prêtes à résister aux intempéries. Un minimalisme élégant, pas de temps pour les fioritures ici. En plein hiver, tout le monde est en combinaison de ski et les enfants sont couleur marshmallow.

La parfaite bibliothèque municipale d’Alvar Aalto – Jorma Eton tie 6

La bibliothèque mérite une longue halte. Voici un lieu qui donne réellement envie de lire. De passer des heures à se plonger dans des romans d’aventure. Dans des livres de cuisine. Des essais d’architecture. Des ouvrages de botanique. Tous les meuble sont d’Alvar Aalto, et sont désormais devenus des pièces iconiques, produites par Artek. Les lignes rondes du bois, les couleurs miellées, d’un coup, c’est comme s’il faisait plus chaud dehors. Les luminaires ne sont pas seulement harmonieux mais la lumière qu’ils dégagent est travaillée à l’extrême. Douce, elle n’éblouit pas. Tout en restant claire, en permettant la lecture et la concentration sans abimer le regard. C’est une caresse visuelle, tout comme le reste de cette bibliothèque.

Les pâtisseries lapones de la boulangerie Antinkaapo – Rovakatu 13

C’était notre halte quotidienne durant notre séjour à Rovaniemi. Le long de la rue piétonne avec les boutiques, la boulangerie Antinkaapo n’a rien perdu de son charme ancien. Assiettes fleuries, papier peint encore dans son jus (ça n’est pas vintage, ça a toujours été le même, c’est encore plus touchant). Service adorable, on devient un habitué dès la deuxième visite.

Les pâtisseries traditionnelles sont légion. Brioches à la cardamome, nous voilà. Et surtout, tous les desserts à base de petits fruits de la région. Tarte aux myrtilles sauvages. Gâteau mousseux aux petites baies rouges.

Pour le déjeuner, ça fonctionne aussi avec de bonnes tartes salées. Ne manquez pas celle au renne fumé, une découverte.

Voir le Père Noël à Rovaniemi

Faut-il aller voir le Père Noël à Rovaniemi ? En tout cas, il est marrant d’aller sur le cercle polaire là où il est installé. C’est kitsch à mort. Très touristique. Et en même temps, cela fait partie de la ville. Hors saison, le centre de Rovaniemi était paisible, le charme des bourgades isolées et sans touriste. En arrivant au camp du Père Noël, c’est là qu’ils sont tous. Les groupes de Russes et de Chinois en tête. On entend parler toutes les langues, c’est un joyeux bazar. Peu importe l’âge, tout le monde semble excité à l’idée de voir le Père-Noël ou de pouvoir poster une lettre de son bureau de poste officiel, avec un timbre à son effigie.

D’une certaine manière, ça a son charme. Même si le tout est très commercial. Vous voulez une photo avec le Père Noël ? Sortez vos billets. Vous voulez simplement voir le Père-Noël ? Traversez d’abord toutes les boutiques remplies de souvenirs relativement oubliables (c’est plutôt du souvenir made in Asia que fait main dans les campagnes de Laponie).

Mais après coup, on en garde une impression rigolote. Rien que pour les gens si sérieux qui d’un coup, semblent retrouver leur âme d’enfant, cela vaut le détour.

Faire des promenades en husky à Rovaniemi (Bearhill Husky – Sinettäjärventie 22)

C’est dans la région de Rovaniemi que se concentre la majorité des expériences touristiques possibles. Passer la nuit dans un igloo. Dormir dans des bulles transparentes pour voir les aurores boréales au-dessus de sa tête. Puis aussi, faire des promenades en husky.

L’expérience est assez folle. Et pourtant, j’ai peur des chiens. Je n’aurais jamais dû être attirée par cela. Puis, à les voir s’animer, sauter dans tous les sens. A sentir le froid sur ses joues, en ayant envie de rentrer au cœur de la forêt finlandaise, cela semblait finalement être le bon moment pour confronter ses apriori à la réalité.

Nous nous sommes rendus chez Bearhill Husky, une des fermes à husky les plus réputées de la région. Où les animaux sont bien traités – chaque membre sur personnel connaît le nom et le caractère de chaque husky, et pourtant, il y en a vraiment beaucoup ! Où la passion des équipes est perceptible dès que l’on passe la porte de la hutte.

Autour d’un thé et de biscuits, ils nous expliquent la vie d’un husky. Miment les différents aboiements. Comme un petit théâtre, on apprend comment deux frères huskys peuvent se chamailler pour avoir la bonne place. Comment dresser un husky – indice : il faut du temps, beaucoup de temps.

Avant d’opter pour une longue promenade (certaines vont jusqu’à plusieurs jours), nous avons voulu un petit aperçu. Un circuit de 12 kilomètres. Et c’est là que l’on se rend compte de la puissance d’un groupe de huskys qui a envie de se dégourdir les pattes. 12 kilomètres, c’est 7 minutes. A toute allure, le vent dans les cheveux. La goutte au nez qui gèle. Les pommettes qui rougissent. On est installé dans une longue luge en bois, recouvert de couvertures. Sans bien comprendre pourquoi. Après tout, on est déjà en tenues de ski, avec bonnets, gants et écharpes. Puis les huskys arrivent avec leur énergie rebondissante. Et là, une fois attachés, ils cavalent. Les couvertures dévoilent toute leur utilité. Fschittt un virage, ffffssshhuiittt un autre virage. Ca va vite, ça décoiffe. L’agilité de leurs petites pattes musclées est phénoménale.

Se rendre à Rovaniemi

Il y a bien sûr des vols pour Rovaniemi, mais nous vous conseillons de préférer le train. Surtout si vous avez l’occasion de prendre le train de nuit qui part d’Helsinki, le fameux train du Père-Noël. En hiver, vous verrez peut-être des aurores boréales de votre couchette.

Pour visiter les alentours, le pass Interrail est idéal et permet d’emprunter les trains rapides (ainsi que les trains de nuit moyennant un coût de réservation).