Feast : les fêtes musulmanes par Anissa Helou

feast fêtes musulmanes anissa helou

Feast : les fêtes musulmanes par Anissa Helou

Anissa Helou est une référence quand il s’agit de cuisine levantine. Son approche est autant celle d’une historienne que d’une gourmande. Il y a toujours l’histoire derrière le plat, la recherche de l’authenticité, des traditions passées de mains en mains. Jim est déjà beaucoup son ouvrage dédié à la cuisine libanaise. Sa dernière publication est encore plus ambitieuse. Avec Feast, Anissa Helou souhaite faire le tour du monde musulman en parcourant ces spécialités festives.

Un long périple qui amène aussi bien à Zanzibar qu’en Inde, en Iran qu’au Liban, mais aussi au Nigéria en Malaisie ou en Chine.

Elle explique son projet dans une conversation avec Diana Henry sur le podcast Prince Street. Je vous le conseille chaudement. Son interview dure quasiment une heure et permet autant de s’instruire, de voyager et de s’inspirer dans sa cuisine du quotidien.

Les fêtes musulmanes sur toutes les tables

Dans Feast, l’approche est pragmatique. Anissa et nous disait qu’elle voulait que ce livre soit vraiment utilisé, et qui ne soient pas uniquement une référence historique. Ainsi tout est classé par type de plats plutôt que par pays pour nous faciliter la tâche.

Je l’ai reçu la semaine dernière et j’ai déjà réalisé trois recettes. Des amandes fraîches en pickles. Un mijoté une amande fraîche au yaourt à nature. (Et oui c’est la saison). Du korma au poulet, aux amandes blanchies, à la cardamome verte et au yaourt. Onctueux, crémeux, et en même temps très délicat.

J’ai particulièrement apprécié la diversité des influences. Par exemple, c’est la première fois que je lis sur les spécialités d’Arabie Saoudite, ou sur les plats traditionnels de Somalie. Il y a une justesse dans la façon de raconter les histoires et les préparations qui montre le long travail de recherche nécessaire à réaliser un livre aussi bien ficelé.

Feast, une incitation à se retrouver autour du repas

Pour l’été, j’ai déjà prévu de cuisiner ses recettes suivantes. Du Tharid : Une spécialité des pays du Golfe, Qatar et Émirats arabes unis en tête. De loin on pourrait croire à du couscous, un ragoût à l’agneau et aux légumes. Ici, on trouve en plus du gingembre, des citrons séchés iraniens et de la cardamome. Le tout est servi sur du pain croustillant. Il vient s’imbiber de la sauce épicée.

Pour le prochain barbecue, les brochettes indonésiennes sont déjà listées. Au bœuf et à la sauce aux cacahuètes et au piment. À côté, j’aimerais servir une salade au persil plat, à l’oignon, au citron et au sumac.

Les amateurs desserts ne seront pas déçus. Cornes de gazelle, biscuits de Ramadan à la date et à la fleur d’oranger. Glace à la pistache. Riz au lait et au safran. Un café turc pour terminer le voyage et vous avez déjà envie de recommencer.

  • Feast: Food of the Islamic World – Anissa Helou – Editions Bloomsbury

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.