Bedford Stuyvesant, l'âme de Brooklyn

Le quartier de Bedford Stuyvesant est celui où nous voulions résider lors de notre passage à Brooklyn. Nous nous y étions déjà rendu quelques années auparavant et avions été séduit par l’ambiance et l’énergie qui s’y dégageait. Historiquement, c’est un quartier plutôt défavorisé (chiffres wiki). C’est un des rares coins qui n’est pas encore totalement gentrifié.

Les brownstones – ces maisons en brique typiques – ne sont pas lisses et rénovées comme dans le quartier de Park Slope Les voisins s’installent sur les porches avant pour regarder passer les gens et discuter. Ici et là, des petit jardins collectifs.

C’est aussi un quartier qui regorge de lieux sympathiques, illustration en trois bonnes adresses

Bien manger à Bedford Stuyvesant : petit déjeuner chez Dough

Des doughnuts frais et aériens, préparés sous l’œil des passants, derrière la baie vitrée de la petite boutique. Voilà ce que propose Fany Gerson chez Dough, adresse bien établie de Bed Stuy. Le doughnut abricot est généreusement garni de coulis fruité et onctueux tandis que celui à l’hibiscus est doux avec une pointe d’acidulé – fleuri. Parmi les meilleurs doughnuts, et qui ont le bon goût de ne pas être trop sucrés.

Dîner à Bedford Stuyvesant : Peaches Hot House

L’adresse du quartier pour un dîner comme à Nashville, qui pique qui pique. Les locaux ne s’y sont pas trompés et viennent en masse dans ce resto à la bonne playlist de rap américain. La spécialité est le hot chicken. Panure croustillante et épaisse, poulet tout tendre. Le mélange d’épice dépote. Le piment utilisé ne chauffe pas la bouche ou la gorge mais les lèvres, comme si tout se mettait à circuler ou que vous aviez fait une injection de collagène qui fait gonfler la bouche. C’est succulent, authentique, joyeux. Sachez seulement que la version extra hot est VRAIMENT extra hot et vous passerez une super soirée. Mention spéciale: les accompagnements qui vont bien, entre cornbread pour apaiser le feu, légumes grillés ou grits (la polenta crémeuse du Sud des USA)

Boire des cocktails à Bedford Stuyvesant : Diamond Reef

Sur la large Atlantic Avenue, au milieu des garages automobiles qui changent des pneus et réparent à toute heure de la nuit, voici Diamond Reef, un bar de quartier (qui chez nous serait perçu comme LE bar tant la déco est léchée). Banquettes en cuir bleu bois miellé laqué, plantes accueillantes, impressionnant bar et volumes de loft. À l’arrière, une cour aux fauteuils en métal bleu pour boire son cocktail au grand air. Niveau musique, nous tablons sur un retour des 90’s avec des classiques soul, pop et R&B.

Par grande chaleur, les cocktails glacés façon granité sont une bonne invention. Le Pennichilion au bourbon, gingembre, miel, citron (et encore du bourbon) est relevé et piquant. Le côté ultra frais est idéal par la belle saison.