La cuisine du quotidien: dîner terrine et salade

La cuisine du quotidien: dîner terrine et salade

Oui, vous avez bien lu, terrine et salade. A vrai dire, c’est surtout le week-end que je prends vraiment le temps de cuisiner. Que je me lance dans des projets gourmands de plusieurs heures.
En semaine, c’est plus simple. Une cuisine du quotidien que j’espère chaleureuse, mais qui ne demande pas une soirée de préparation.

Souvent, ce ne sont pas vraiment des recettes. Plutôt des associations faciles. Des charcuteries.Du pain. Un duo terrine et salade ou fromage et chutneys.  Jusqu’à présent, je n’avais jamais écrit là-dessus, cela paraissait trop évident.

Et pourtant. C’est le plus réaliste, c’est la manière dont nous mangeons au quotidien, loin des repas au restaurant et des longs mijotés du dimanche. Voici donc une nouvelle obsession : lister et recenser ces petits plats.
Pas de recettes mais des idées, des propositions pour s’inspirer. J’espère qu’elles vous plairont !

Carottes rôties au carvi – Salade de tomate

Voici le dîner d’inauguration de la rubrique. Une salade de tomate comme en faisait ma grand-mère. Des tomates charnues et juteuses. Plein d’huile d’olive. Du sel. Puis, un peu d’oignon nouveau ciselé.
A côté, Axel a préparé son légume préféré: des carottes coupées en bâtonnets et rapidement sautées dans de l’huile d’olive. Elles sont garnies de graines de carvi toastées et accompagnées de petits radis roses poêlés. Pour terminer, du yaourt et de l’aneth. C’est l’adaptation d’une recette de Diana Henry et de son merveilleux ouvrage How To Eat A Peach.

Il a également cuit des œufs 5 minutes pour que le jaune soit cuit mais encore crémeux, presque tartinable au couteau.

Terrine décadente – Pickles fruités

Nous sommes passés chez notre boucher fétiche, la Maison Evrard à Wazemmes (374 Rue Léon Gambetta, Lille). Parmi nos buts dans la vie, il y a celui de goûter toutes les terrines et charcuteries qu’ils préparent. Un défi de taille quand vous voyez la longueur du comptoir. Là, c’est la Terrine Des Pieds A La Tête. Elle est totalement décadente avec ses morceaux de porc fondant, son boudin, ses tripes. Particulièrement bon avec un pickles un peu acidulé pour couper dans la richesse de la viande.

J’ai donc ouvert une boite de mon pickles de prunes d’Ottolenghi, qui remporte toujours un beau succès.

Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.