fbpx

Budapest Most Restaurant

Most!, ce grand resto qui est presque devenu notre cantine, nous y sommes allés trois fois en moins d’une semaine.
Un midi, pour le brunch dans cette salle.

Budapest Most Restaurant

Brunch? Un plat, un dessert et une boisson, pour environ 5 euro.

Si vous avez passé une soirée un peu trop arrosée à la veille à cause de bon vin et de foie gras, et que vous vous décidez à prendre un jus de fruit, faites attention à votre prononciation en anglais.

Voulant demander un “cranberry juice”, me voila avec un verre de jus de tomate. Bizarre, bon tant pis, des légumes, ça fait du bien. Et hop une grosse gorgée. Et ahhhh mon Dieu, ça décape cette chose.

Oui Cranberry et Bloody Mary, ça peut parfois s’entendre de la même manière… Surprenant cette grande dose de vodka quand on s’attend à notre dose quotidienne de légumes.

Bref. Mon plat, le parfait remède anti gueule de bois, succulent et nourrissant: Tortillas, chili con carne, plein de zeste de citron vert, du fromage fondu, de l’avocat et un oeuf. Avec ça; on est requinqué dans la minute !
A essayer à la maison.

most (11)

Mademoiselle M fait aussi dans le costaud revigorant avec un steak et dessus une omelette. Avec ça, on va pouvoir vadrouiller toute la journée.most (10)

En dessert, un pudding au pavot et zestes d’agrumes, crème anglaise, pour Mademoiselle M mais attaqué de tous les côtés par mes couverts, car franchement, c’était bien ficelé cette petite chose.most (12)

Et pour moi, quasi la même chose qu’au café Pruckel à Vienne soit des gnocchis de semoule revenus dans du beurre. Ici, avec de la confiture d’abricot. Dommage que ça soit un peu trop sucré ceci dit.most (14)

Et deux fois pour le diner, dans cette salle. Clientèle d’étudiants, dont sûrement une bonne moitié en Erasmus (la Central European University est à deux pas), ça rappelle mes années Utrechtoises.most (3)

Là, de succulentes papardelles (oh la texture de ces pates, qui se collent au palais), avec filet de canard, champignons des bois et crème.most (5)

Ici, un tout aussi réussi ragoût de veau au paprika, avec petits gnocchis faits maison. De la cuisine hongroise simple et bien troussée.
Leur soupe goulash est également pas mal, bien qu’on l’eût aimé un peu plus dense. Pas de photographie, car niveau charisme on a fait mieux. Ceci dit, si vous avez des astuces pour rendre ce plat esthétique en plus d’être goûteux, je suis preneuse !
Most! – Zichy Jenő utca 17 – Budapestmost (4)