Bruxelles: Menma, la cuisine japonaise familiale

A Bruxelles, il n’y a pas un mais deux restaurants Menma. Le premier est l’adresse originale, à Ixelles.
Le second est situé au centre, sur la place Sainte Catherine.

Menma est connu pour ses ramens et son bouillon. Cependant, il s’agit des autres plats de la carte dont je voudrais vous parler. Oui, les ramens sont parmi les meilleurs de la capitale mais il ne faut pas pour autant oublier le reste.

Car voyez-vous, chez Menma, on peut manger des spécialités japonaises familiales. Des plats que l’on trouve difficilement au restaurant. Et rien que pour cela, on a envie de découvrir et de changer des classiques nouilles.

J’appelle cela “résister à la malédiction de la pizzeria”. Vous savez, ces moments où, malgré l’embarras du choix, on termine toujours avec la même commande (hello jolie quatre-saisons avec un œuf dessus).

menma

En pratique, le plus sympa est souvent de se partager plusieurs entrées

Puis ensuite, pourquoi pas, un plat. Idéal pour avoir un bon aperçu des spécialités et se concocter soi-même son petit menu dégustation.

Mention spéciales pour les salades. Soja et porc finement tranché. Légumes marinés.  Les gyozas ont une farce avec la douce saveur du gingembre frais. Du porc juteux. Et surtout, la bonne cuisson avec la base du ravioli grillée, et même les petites “ailes” de croustillant.

Nous n’avons pas pu résister au summum de la comfort-food nippone: le katsudon.

Bol de riz et tonkatsu. Le tonkatsu est du porc pané, à la manière d’un schniztel. Le duo porc et riz est magnifié en quelques gestes. D’abord, la panure ultra croustillante, bien sûr.

Ensuite, on y ajoute des oeufs légèrement brouillés, un peu sucrés. De la ciboule, de la sauce soja. Cela donne une sauce onctueuse qui vient imbiber le riz, le rendre encore plus gourmand.

Cerise sur le gâteau, le katsudon de Menma  est accompagné d’un petit bol de bouillon de porc. Le même bouillon iconique des ramens au yuzu. Zesté, avec une pointe de sel qui rappelle l’iode et les promenades au bord de mer. Puis la rondeur de la viande.

Nous terminons notre déjeuner en pensant déjà aux plats à commander lors de notre prochaine venue. En tête du classement: karaage, le poulet frit japonais, et takoyaki, les boulettes au poulpe.