fbpx

Allemagne : Un week-end à Cologne

A seulement deux heures de Bruxelles, Cologne est la destination idéale pour un week-end dépaysant au pays de Goethe.

Ce qui est appréciable à Cologne, c’est que la cité rhénane saura aussi bien vous accueillir pour l’après-midi que pour plusieurs jours. Voici donc un programme qui vous donnera satisfaction si vous souhaitez déambuler en ville, explorer les musées, ou vous sustenter agréablement. C’est parti !

Un week-end à Cologne, que voir?

week-ennd à cologne

Si vous n’avez pas le temps de flâner, c’est simple: descendez du train, et rendez-vous à la fameuse cathédrale. Ne manquez pas le vitrail de Gerhard Richter, tout en petits cubes vibrants.

Ensuite, un arrêt au magnifique Ludwig Museum sur la place en face, et voici de quoi vous cultiver et vous émerveiller. L’année dernière, nous y avons vu une monumentale exposition consacrée au travail de David Hockney, période récente, avec ses paysages britanniques aux douces collines et aux couleurs exubérantes. En ce moment, c’est l’artiste français, plasticien et vidéaste, Pierre Huyghe qui est mis à l’honneur.

La collection permanente est également hallucinante, entre toiles d’Andy Warhol, peintures pop de Roy Lichtenstein, créations abstraites d’Otto Freundlich et rayures rêveuses et minimalistes de Kenneth Noland.

Ludwig Museum – Heinrich-Böll-Platz

Faire du shopping à Cologne, nos conseils

(C) Utensil

Profitons des marques que nous ne trouvons pas aisément chez nous. Refaire sa garde-robe hipster dark chez Weekday? Bien sûr!

Flâner chez Mayersche à la recherche d’auteurs allemands, traduits en anglais est également un vrai plaisir. Ne manquez pas le rayon cuisine, très bien fourni, et incluant un super “Biergarten Cookbook” qui donne envie de prendre son billet pour Munich. Vous pouvez même siroter un kombucha dans le café du dernier étage, avec vos achats du jour.

Si le vintage vous botte, Second Couture vous donnera votre dose d’Hermès, Chanel et DVF, tandis que Da Capo est plutôt Vuitton et Pierre Hardy.

Pour la déco, nous avons succombé au charme d’Utensil, dans le quartier d’Ehrenfeld. Fauteuils comme des bancs de métro, sucriers à l’ancienne, bougeoirs industriels, tous ces objets ont une histoire qui ne nous laisse pas de marbre.

(C) Utensil

Weekday – Ehrenstraße 76-78

Mayersche – Neumarkt 2

Second Couture – Dürener Str. 142

Da Capo – Benesisstraße 22

Utensil – Körnerstraße 21

Manger à Cologne, nos bonnes adresses

Pour le petit déjeuner et pour rapporter de décadents gâteaux chez vous, rien ne bat Bastians, ses pains dorés aux graines de tournesol et au carvi, ses gâteaux à pâte levée à la rhubarbe et à la pâte d’amande, ses assiettes rustiques et gourmandes. Une institution en ville.

Si vous voulez snacker en vitesse, les fameuses currywurst ne sont pas à dédaigner. Saucisse grillée, sauce tomate épicée, curry en poudre, c’est l’Allemagne en une bouchée.

Plutôt partant pour un repas sans porc? Ca tombe bien, les cantines (imbiss) et auberges (lokantasi) turques authentiques sont là pour ça. Serez-vous Çiğ Köfte – ces boulettes crues, parfois végétariennes avec un mélange persil, piment, boulgour, parfois agrémentées de bœuf ou d’agneau – ou plutôt Kumpir aka pommes de terre rôties, farcies de fromage, rondelles d’olive, piment et autre garniture qui vous émoustille ?

Pour une pause dans une ambiance bohème, on a beaucoup apprécié Cafecafe. Carte qui va des bagels au saumon fumé aux gargantuesques plateaux de fromages et pains, accompagnés de pots de lemon curd, confitures artisanales et autres tartinades à se lécher les babines.

Le soir, Früh Am Dom est une taverne authentique idéale pour découvrir les classiques régionaux roboratifs, comme ce Rheinischer Sauerbraten alias boeuf mariné servi dans une sauce un peu sucrée (probablement avec un peu de confiture de groseille), dans laquelle on vient tremper de généreux kartoffelklöße ou dumplings de pomme de terre. A côté, une compote de pomme achève de nous séduire dans le registre gourmando-regressif.

(C) Früh Am Dom

Bastians – Auf dem Berlich 3-5

Cafecafe – Aachener Straße 45

Früh Am Dom – Am Hof 12-18

Week-end à Cologne, nos balades

Vous souhaitez quitter le centre? Un seul conseil: Ehrenfeld.

En seulement trente minutes à pied, vous vous trouverez dans ce charmant quartier aux allures bobos. Vélos bariolés, parcs et boutiques délicieuses vous attendent. Ce qui nous séduit, c’est également sa mixité, entre poissonneries arabes, pâtisseries de Gaziantep (oui au baklava!), et petits magasins indépendants. Du ravissement à la pelle.

En revenant vers la gare, vous pouvez également faire une halte au MAKK – musée d’arts appliqués. En ce moment, on peut assister à une expo joyeusement foutraque sur Shakespeare. Vous y découvrirez aussi bien des dessins de costumes que des maquettes de scénographie, des photographies du Globe Theater dans le monde (oui, il y en a même une reproduction à Europa Park) que les influences des personnages dans la culture pop, des playmobils au canard de bain “To quack or not to quack” – que nous nous devions d’acheter tant il représente un réjouissant mélange de kitsch et d’ironie.

MAKK – An der Rechtschule

(C) MAKK