Trifle à l’orange sanguine

Trifle à lorange sanguine Brunch + petit déjeuner Cuisine anglaise Cuisine printanière Desserts + Pâtisseries La Cuisine Les Fruits Les Produits Laitiers

Lors d’une récente virée à , le succulent St John Bread & Wine proposait un trifle à l’orange sanguine pour clôturer le repas. Seul hic: le repas en question était tellement généreux que seul un sorbet à la pomme avec de la vodka semblait permettre d’achever la soirée avec un peu de légèreté. C’est donc non sans regret que nous avons dû faire l’impasse.

Il était temps de rattraper ce manque. Après quelques recherches, le trifle à l’orange sanguine peut se réaliser de plein de manières différentes. Jus d’orange sanguine en jelly, avec ou sans segments de fruits, jelly au lait ou crème anglaise. Pour trancher, nous avons essayé de conserver l’esprit du trifle, qui est en fait une manière d’accommoder les restes.  La simplicité est donc le mot clé: cake en tranches, custard, fruits et basta.

La custard n’est pas une crème anglaise. Cette dernière est aux jaunes d’oeuf, riche et onctueuse. Ici, le liant est de la fécule de pomme de terre, qui permet de conserver de la fraîcheur et de la légerété, à la manière des muhallabieh, ces puddings turcs classiques.

Trifle à l'orange sanguine

Fantasme d'Angleterre

Pour 4 généreux trifles, il vous faudra:

  • Un demi litre de lait
  • 1 gousse de vanille coupée en deux
  • 2 càs de sucre
  • 2 càs de fécule de pomme de terre
  • Une pincée de sel
  • 1 pincée de curcuma
  • 8 petites tranches de cake au fruit (ou 4 coupées en deux, si elles sont grandes)
  • 4 càs de rhum brun
  • 2 oranges sanguines

Faire chauffer le lait avec la vanille, ses grains et le sucre. Délayer la fécule dans 3 càs d’eau. Quand le lait frémit, ajouter la fécule et mélanger à feu moyen jusqu’à épaississement. Ajouter une pincée de sel et du curcuma (colorant naturel). Réserver au frais.

Râper le zeste d’une orange et l’ajouter au rhum brun, réserver. Peler les oranges et détailler en quartier. En fonction de votre patience, vous pouvez enlever les peaux blanches.

Prendre quatre verres. Au fond, mettre une tranche de cake puis un peu de rhum à l’orange sanguine. Ajouter de la custard puis quelques morceaux de fruit. Répéter l’opération cake-rhum-custard-fruits. Réserver au frais, c’est encore meilleur le lendemain.

Written By
Voir plus d'articles de Fanny

Pesto à l’ail des ours

Le pesto à l’ail des ours, c’est le printemps en une bouchée....
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.