Restaurant Au Pied de Cochon, Montréal

Restaurant Au Pied de Cochon, Montréal Amérique du Nord Le Voyage Montréal

Ma première venue Au Pied de Cochon était il y a quatre ou cinq ans. A peine débarquée de l’avion, je n’avais pas prévu de réserver en avance et avais tenté ma chance en dernière minute. Cela avait fonctionné pour une table à 18h. C’est à la fois l’un des meilleurs et des plus douloureux souvenirs. En plein décalage horaire, cela équivalait à débuter un dîner à minuit, après quasiment 24 heures sans sommeil, avion et trajet oblige.

J’ai la mémoire des plats, de la décharge de plaisir qu’ils provoquent (ah le feuilletage et la saveur de la tarte foie gras – boudin noir), et de ces yeux qui n’en faisaient qu’à leur tête, se fermaient, se fermaient.

Quand l’opportunité de revenir passer du temps à s’est présentée, c’était l’occasion de corriger le tir. Réservation faite au milieu de séjour pour s’habituer au décalage: OK. Découverte de la mélatonine pour effacer les effets du jetlag en deux soirs: OK.

Une soirée Au Pied de Cochon

536 Avenue Duluth Est - Montréal - Québec

Dans de parfaites dispositions, voici donc le récit d’un festin québécois.

(Comme on ne peut pas tout avoir en même temps, il fallait tout de même que mon appareil photo me lâche ce soir là, ce sont donc des photographies d’iPhone, à défaut).

A la bonne franquette, nous avons préféré nous partager des plats, ce qui a permis de découvrir des spécialités impossibles à manger en solo (taille des portions oblige).

Voici d’abord la Plogue à Champlain. La plogue ou ploye est une spécialité du Nouveau-Brunswick, qui pourrait se situer entre le blinis et la galette, à base de farine de sarrasin.

Restaurant Au Pied de Cochon, Montréal Amérique du Nord Le Voyage Montréal

Ce plat est toute la décadence de l’Amérique du Nord en une bouchée. Riche, fumé, doux et salé, qui fait saliver par toute son exubérance. Tout débute par un mille-feuille : Ploye, pommes de terre, cheddar, oeuf, bacon grillé. Puis pour surmonter l’ensemble, une tranche de foie gras frais poêlé. Touche finale: une sauce au sirop d’érable.

Il y a presque une sensation de petit déjeuner ou de plaisir lié à la junk food qui ressort de ce plat. Sauf que les ingrédients utilisés sont beaux, que les techniques sont là. Mais au niveau de l’échelle bonheur et satisfaction, tout se joue sur la richesse et l’umami.

C’est également le cas pour notre plat principal, un poulet farci. Supposé être pour deux personnes, deux personnes et demi, il est à nouveau tellement généreux qu’à trois autour de la table, il était encore copieux.

Restaurant Au Pied de Cochon, Montréal Amérique du Nord Le Voyage Montréal

Le descriptif vaut son pesant d’or: poulet désossé, farce aux porc et aux abats, oignons, haricots plats, herbes fraîches et jus. La farce a du corps, un assaisonnement robuste. Les abats apportent une puissance animale supplémentaire.

Le jus riche et crémeux vient cacher des petits grains de maïs. C’est le plaisir des plats du dimanche que l’on sauce jusqu’à la dernière goutte. En accompagnement, les carottes ont le goût pur de la carotte du jardin, des notes douces et rassurantes.

Au début du repas, nous discutions déjà des desserts que nous comptions déguster. Le poulet farci aura eu raison de nous. Cependant, il y a une parade.  En le demandant gentiment, et en dehors du coup de feu, vous pouvez tout à faire venir au Pied de Cochon pour une halte sucrée, en dernière minute (idéalement à 17h ou après 22h).

Restaurant Au Pied de Cochon, Montréal Amérique du Nord Le Voyage Montréal

 

Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Soupe froide au yaourt et au safran

Soupe froide au yaourt et au safran Voici la parfaite soupe froide...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.