Piments lacto-fermentés pour réveiller sa cuisine

Piments lacto-fermentés pour réveiller sa cuisine Accompagnements Expérimentations culinaires Inde + Sri Lanka Instagram La Cuisine

Piments lacto-fermentés pour réveiller sa cuisine

Ces piments lacto-fermentés sont le fruit d’une belle succession d’événements. Tout d’abord, tomber sur ces piments indiens verts et piquants. Puis, d’instinct, en acheter beaucoup. Un demi kilo, sur un coup de tête. Sans savoir comment les conserver (sans congélateur).

C’est Sylvain qui est venu à la rescousse en proposant une lacto-fermentation avec un peu d’ail. L’avantage: une conversation longue durée. Pour en avoir toujours à portée de main quand l’envie de cuisiner indien se fait sentir.

Quelques recherches plus tard et me voici, à nouveau, entre de lire une recette de Margot Zhang, qui prépare des piments rouges à la chinoise. Elle ré-oriente vers Ni Cru Ni Cuit, un site dédié à la fermentation.

Jusque là, il était passé à travers les mailles du filet, et quel dommage. Ce site est une petite merveille pour s’initier à la lacto-fermentation.

Le processus est simple, et pourtant, il m’avait toujours semblé infiniment mystérieux et nébuleux. Comme un travail de magicien plutôt que de cuisinier. Je ne savais pas quel était le bon ratio entre eau et sel. La température optimale. Quelles étaient les marges de manœuvre pour faire une recette à sa sauce, sans jouer avec les proportions.

Marie-Claire Frédéric lève le voile et explique tout cela de manière limpide. Ces petits piments lacto-fermentés sont donc mon premier pas dans le monde merveilleux des bonnes bactéries.

Comme quoi, certains achats sur un coup de tête peuvent mener à de bien jolies découvertes.

Piments lacto-fermentés pour réveiller sa cuisine Accompagnements Expérimentations culinaires Inde + Sri Lanka Instagram La Cuisine

Imprimer la recette
Piments lacto-fermentés pour réveiller sa cuisine
Pour un bocal de 750ml, il faut:
Piments lacto-fermentés pour réveiller sa cuisine Accompagnements Expérimentations culinaires Inde + Sri Lanka Instagram La Cuisine
Temps de Préparation 15 minutes
Temps d'Attente 7 jours
Portions
ml
Ingrédients
Pour la saumure
  • 1 litre eau non chlorée
  • 30 g Sel sel gris sans additif
Pour les piments lacto-fermentés
Temps de Préparation 15 minutes
Temps d'Attente 7 jours
Portions
ml
Ingrédients
Pour la saumure
  • 1 litre eau non chlorée
  • 30 g Sel sel gris sans additif
Pour les piments lacto-fermentés
Piments lacto-fermentés pour réveiller sa cuisine Accompagnements Expérimentations culinaires Inde + Sri Lanka Instagram La Cuisine
Instructions
  1. Préparer la saumure : mélanger l’eau froide et le sel.
  2. Prendre un bocal en verre avec fermeture à joint orange (Le Parfait, pour ne pas les citer). Utiliser du matériel propre et sec. Porter des gants pour ne pas avoir les mains qui piquent pendant des heures.
  3. Couper les piments en rondelles. Peler les gousses d’ail et les émincer. Couper le gingembre en petits dés.
  4. Mettre ce mélange dans le bocal en verre et recouvrir de saumure. Utiliser une petite assiette pour faire un poids et garder les légumes immergés. J’utilise une petite tasse à thé japonaise, en forme de demi sphère, qui convient parfaitement.
  5. Fermer le bocal et le laisser fermenter à température ambiance - entre 20 et 25 degrés - pendant environ 7 jours. Cela dépend de la météo, il est possible que les piments aient besoin de 2-3 jours de plus. Les conserver ensuite à la cave ou au réfrigérateur, où ils seront toujours là pour vous dépanner.
Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Spare ribs à la finlandaise

Spare ribs à la finlandaise Voici une recette adaptée de Fire &...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.