Fesenjan iranien : poulet aux noix et à la grenade

Fesenjan iranien : poulet aux noix et à la grenade Cuisine automnale La Cuisine Méditerranée + Perse Viandes + Volailles

Fesenjan iranien : poulet aux noix et à la grenade

Ce fesenjan a lui aussi la malédiction de nombre de plats iraniens : ils sont de couleur terne, sans vibrance. La faute à de lents mijotés qui ternissent les couleurs. Au jus de grenade ou aux noix qui deviennent sombres à la cuisson. Au texture qui se défont à la cuillère et ressemblent plus à de la bouillie pour bébé.

Hé oui : la faute à ces techniques culinaires qui créent des goûts dingues. Des saveurs délicates. C’est la preuve que le plat a eu tout le temps qu’il lui fallait pour cuire, pour quasiment confire. Ici, la chair du poulet est tendre. Autour, un jus réduit, sirupeux. Concentré, il combine du jus de grenade et des noix hachées. Puis, pour être encore plus aromatique, de la cardamome et de la cannelle.

Ensuite, pour une variante de fesenjan automnal, vous trouverez également des petits cubes de courge. Ils s’imbibent du jus et se mangent comme des douceurs. Parce qu’un plat n’est pas fait pour être photogénique. Il peut l’être mais ça n’est pas sa finalité. Un plat réussi, c’est un plat qu’on prend plaisir à manger, un point c’est tout. Ce fesenjan correspond parfaitement à cette définition et c’est tout ce qui importe. 

A déguster avec du riz blanc, tout simplement.

Toutes nos recettes de cuisine iranienne sont ici

Fesenjan iranien : poulet aux noix et à la grenade Cuisine automnale La Cuisine Méditerranée + Perse Viandes + Volailles

Imprimer la recette
Fesenjan iranien : poulet aux noix et à la grenade
Fesenjan iranien : poulet aux noix et à la grenade Cuisine automnale La Cuisine Méditerranée + Perse Viandes + Volailles
Portions
personnes
Ingrédients
Portions
personnes
Ingrédients
Fesenjan iranien : poulet aux noix et à la grenade Cuisine automnale La Cuisine Méditerranée + Perse Viandes + Volailles
Instructions
  1. Peler les oignons et les émincer en rondelles. Peler la courge, jeter les graines. Couper la chair en dés.
  2. Dans une sauteuse, faire chauffer l’huile. Y faire dorer le poulet sur chaque face. Il faut qu’il soit légèrement coloré. L’enlever et réserver. Ajouter ensuite les oignons et la courge et faire fondre doucement, à feu moyen.
  3. Mixer les noix avec le jus de grenade et les épices. Quand les légumes sont fondus, ajouter le poulet et couvrir de la préparation à la grenade.
  4. Saler, poivrer. Couvrir et laisser mijoter à feu moyen pendant au moins une heure. Si besoin, compléter d’un peu d’eau ou de bouillon de légumes si vous voyez que cela réduit trop vite. Il faut qu’il reste assez de sauce pour imbiber la garniture.
  5. Servir le fesenjan accompagné de riz.
Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Les cinq règles pour mincir durablement, sans y laisser sa santé

Les cinq règles pour mincir durablement, sans y laisser sa santé Oui,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.