Dessert au boudin noir et au chocolat

Dessert au boudin noir et au chocolat Cuisine hivernale Desserts + Pâtisseries Expérimentations culinaires La Cuisine Le Chocolat

Dessert au boudin noir et au chocolat

Vous ne rêvez pas, ceci est bien un dessert au boudin noir et au chocolat. Il joue sur la même gamme de saveurs que certains classiques. De la même manière que vous aimez le caramel au beurre salé ou le bacon associé au sirop d’érable. Sauf qu’ici, on y ajoute en plus les saveurs de Noël. Les épices chaudes de la pâtisserie germanique. Le boudin vient renforcer les notes cacaotées. Il rend l’ensemble encore plus harmonieux. Ce dessert est servi froid. Puis garni d’un peu de boudin frit, qui devient tout croustillant.

En version riche, vous pouvez utiliser de la crème liquide. Cependant, nous lui préférons le lait. Il permet de garder une certaine fraîcheur à l’entremets.

Vous voulez en savoir plus? Retenez qu’en Italie, une spécialité sucrée existe, faite avec du cacao et du sang de cochon. Il s’agit du sanguinaccio dolce, spécialité de Carnaval. Là, on y trouve parfois des raisins secs ou des pignons.

Puis, c’est bien connu, le boudin noir se marie admirablement avec le sucre : pruneaux, pommes confites.

Si vous cherchez un dessert à la fois facile et original, osez sauter le pas !

Dessert au boudin noir et au chocolat Cuisine hivernale Desserts + Pâtisseries Expérimentations culinaires La Cuisine Le Chocolat

Imprimer la recette
Dessert au boudin noir et au chocolat
Pour 4 personnes, il faut
Dessert au boudin noir et au chocolat Cuisine hivernale Desserts + Pâtisseries Expérimentations culinaires La Cuisine Le Chocolat
Portions
Ingrédients
Portions
Ingrédients
Dessert au boudin noir et au chocolat Cuisine hivernale Desserts + Pâtisseries Expérimentations culinaires La Cuisine Le Chocolat
Instructions
  1. Dans une casserole, faire fondre noir avec le lait, le sucre et les épices. Mélanger.
  2. Ajouter 90g de boudin émietté. Couper le feu et verser dans un grand plat ou quatre moules individuels. Faire prendre au frais.
  3. Au moment de servir, faire dorer le petit reste de boudin noir à la poêle et garnir.
  4. Déguster.
Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Un diner sépharade et une chakchouka

En pleine organisation de photos, me voila à redécouvrir nos déjeuners gourmands...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.