Crème brûlée au marron, douceur hivernale

Crème brûlée au marron, douceur hivernale Cuisine hivernale Desserts + Pâtisseries La Cuisine Les Produits Laitiers

Crème brûlée au marron

Une douceur hivernale

Cette crème brûlée au marron est en fait une fusion entre deux desserts. Pensez aux desserts libanais, aux crèmes au lait légères, prises avec un peu de fécule de maïs. Puis, gardez le caramel croquant de la crème brûlée.

Pourquoi ce changement à la place de la variante originale? Tout d’abord, pour être pratique. Nous n’avons pas de four. Et sans four, pas de crème au jaune d’oeuf qui cuit très lentement au bain marie. Est-ce pour autant qu’on doit se priver d’un bon dessert? Au contraire, c’est l’occasion de penser différent et d’essayer de prendre des chemins de traverse.

Puis, la crème de marron est déjà très riche, assez sucrée. Avec de la crème liquide à la place du lait, le dessert est un peu trop extravagant. Le lait frais apporte un joli contraste, une fraîcheur bienvenue.

Et, pour les impatients ou ceux qui reçoivent des amis en dernière minute, c’est un dessert parfait car prêt en quelques minutes. Il suffit de le préparer avant le dîner pour avoir le temps de le laisser refroidir. Puis, sortir son plus beau chalumeau pour préparer la couche de caramel qui craque sous la cuillère. Comme un explorateur qui testerait la glace afin de savoir s’il peut patiner dessus. Sauf qu’ici, c’est sûr, ça se brisera !

Remarquez que cette recette est très facile. Cela veut donc dire qu’elle est versatile. Remplacez la crème de marron par de la confiture d’orange et une pointe de cannelle pour une variante hivernale. Ou, par de la confiture de lait pour une nostalgie enfantine.

Imprimer la recette
Crème brûlée au marron
Pour 4 personnes
Crème brûlée au marron, douceur hivernale Cuisine hivernale Desserts + Pâtisseries La Cuisine Les Produits Laitiers
Portions
Ingrédients
Portions
Ingrédients
Crème brûlée au marron, douceur hivernale Cuisine hivernale Desserts + Pâtisseries La Cuisine Les Produits Laitiers
Instructions
  1. Dans une casserole, fouetter le lait avec la crème de marron. Dans une tasse, délayer la fécule de maïs dans de l’eau froide.
  2. Faire chauffer le lait jusqu’à ce qu’il frémisse. Là, verser le mélanger à la fécule. Mélanger vivement jusqu’à ce que la préparation épaississe et nappe la cuillère puis couper le feu.
  3. Verser dans quatre ramequins et laisser prendre au frais.
  4. Au moment de servir, saupoudrer chaque crème au marron de sucre. Faire caraméliser au chalumeau (ou sous le grill du four). Servir.
Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Que faire à Chengdu durant un long week-end?

Le charme de Chengdu, ce n’est pas seulement ses attractions touristiques, c’est...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.