Quartier de Kadiköy, les bonnes adresses

Quartier de Kadiköy, les bonnes adresses Le Voyage Turquie

Vous passez la journée à Kadiköy ou avez décidé d’en faire votre base pour explorer Istanbul ? Ça tombe bien, ce quartier de la rive asiatique est un des plus plaisants de la mégalopole turque.

Cosmopolite et ouvert, il regorge de lieux chaleureux où vous serez heureux, simplement attablé avec une tranche de melon et un verre de raki. Voici donc nos bonnes adresses de Kadiköy.

Débutons par ce qui était notre QG pendant une semaine. Le Küff Kafe a la chance d’avoir une petite terrasse en plein soleil. Des chats passent parfois par là pour ronronner entre vos jambes ou faire des siestes au milieu de la bibliothèque. Le service est adorable, et au bout de trois passages, vous êtes déjà perçu comme un habitué. Leurs propositions pour le petit-déjeuner sont géniales. Variées et exubérantes, elles vous permettent de ne pas avoir à choisir.

Quartier de Kadiköy, les bonnes adresses Le Voyage Turquie

Jus d’orange fraîchement pressé, thé noir à volonté, et voici les plateaux qui arrivent. Œufs frits au sujuk, cette saucisse de boeuf ou d’agneau, assaisonnée au piment et au cumin. Menemen, comme des œufs brouillés à la tomate version turque.  Pişi, des beignets en forme de balle de ping pong, à manger avec du kaymak (la crème épaisse) et du miel. Le miel est d’ailleurs avec ses rayons de cire. Assiettes d’olives, fromages, tomates et concombres. Tartinades dont une savoureuse association de tahine et de pekmez – un jus de raisin réduit jusqu’à consistance sirupeuse. Tous les matins, c’était un plaisir de se lever et de savoir que la journée allait commencer dans un lieu aussi agréable.

Chez Kebapçı İskender, on déguste des kebabs Iskender. Jusque là, tout est cohérent. Si vous ne le connaissez pas encore, sachez simplement que l’iskender est ce qui fera aimer le kebab aux plus récalcitrants. Brioche imbibée de sauce tomate, fines tranches de veau rôti. Yaourt épais à côté. Touche finale qui fait la différence : du beurre noisette servi directement à table, sur la viande, et pas en mode « régime ». Cela sent le doré, la noisette. Ce plat est parmi ceux qui nous font geindre de plaisir à haute voix.

Quartier de Kadiköy, les bonnes adresses Le Voyage Turquie

Dans la rue des tavernes à raki et mezze, il y a une exception. Les restaurant Ciya ne servent pas d’alcool et se spécialisent dans anatolienne raffinée. A la taverne Ciya Sofrasi, on déguste de riches mijotés – agneau et okra, agneau et artichauts, des salades multicolores – fèves, poivrons confits. Chaque plat ne contient pas plus que deux ou trois ingrédients, de saison et plein de goût. Ils sont donc préparés simplement, pour les mettre en valeur. On paie au poids, en se servant pour les entrées. Cela permet de prendre des mini portions pour goûter à plein de spécialités différentes. Les plats se servent également en demi portions pour vous concocter votre menu dégustation. Les desserts continuent sur ce fil conducteur : des fruits confits – mention spéciale aux noix entières, de la crème. La meilleure crème que vous ayez mangé.

Juste en face, c’est Ciya Kebapi. Une liste longue comme le bras de kebabs. Notez le behti, roulé dans une fine galette, arrosé de sauce tomate et coupé en rondelles. Il ya également le kebap à l’aubergine. De la viande hachée sur des aubergines revenues à l’huile d’olive. L’urfa kebap est relevé au piment tandis que le fistikli est le plus délicat avec ses pistaches de Gaziantep ajoutées à la farce.

Quartier de Kadiköy, les bonnes adresses Le Voyage Turquie

Une fois la nuit tombée, vous pouvez aller sur le port écouter de la musique, des amis se rassemblent parfois pour montrer ce qu’ils savent faire. Sinon, asseyez-vous en regardant les bateaux passer au loin. Terminez la soirée au Kadıköy Saray Muhallebicileri, un restaurant de dessert.

Comme un salon de thé à l’ancienne avec tous les puddings turcs possibles. Mouhalabieh, bien sûr – ce lait épaissi à la maïzena, parfumé à l’eau de rose, à la pistache, au mastic. Vous trouverez également de crémeux riz au lait à la couche supérieure réduire et presque caramélisée. C’est aussi l’occasion de goûter au künefe : des cheveux d’ange croustillants imbibés de sirop, avec, au milieu, un cœur à l’Urfa peyniri, un fromage à la texture proche de la mozzarella. Servi chaud sortant du four, le contraste sucré salé est détonnant.

Quartier de Kadiköy, les bonnes adresses Le Voyage Turquie

Quartier de Kadiköy, les bonnes adresses Le Voyage Turquie

Quartier de Kadiköy, les bonnes adresses Le Voyage Turquie

Quartier de Kadiköy, les bonnes adresses Le Voyage Turquie

Tags from the story
Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Londres: Bombay Café Dishoom

  J’aurais aimé être emballée par cette adresse. Après avoir lu tant...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.