A la découverte du marché de Paramaribo

En goguette au marché de Paramaribo

Comment mieux appréhender une ville qu’en allant visiter ses marchés? C’est ce que nous avons pensé quand nous avons décidé d’aller passer cinq jours à , au Surinam. Laissons donc parler les photographies du marché central:

A la découverte du marché de Paramaribo Guyane + Surinam LArt de Vivre La Culture Le Voyage

A la découverte du marché de Paramaribo Guyane + Surinam LArt de Vivre La Culture Le Voyage

Une partie du marché est à l’extérieur, vous voyez l’endroit par où l’on y accède.

Plein de petits étalages, ici et légumes ne sont pas vendus au kilo mais au panier, ce qui fait qu’ils sont tous présentés de manière charmante, en petits ballotins.

Sur la gauche, vous voyez des kousenband, ces haricots verts extra longs qu’on met dans le rôti (curry surinamais).

A la découverte du marché de Paramaribo Guyane + Surinam LArt de Vivre La Culture Le Voyage

A la découverte du marché de Paramaribo Guyane + Surinam LArt de Vivre La Culture Le Voyage

Toujours dans la partie maraîchère.  Les étals en dégradés de pastel combinés avec ces bâches, vous ne trouvez pas ça photogénique?

Là, ça commence à être moins romantique, un peu plus odorant, nous sommes à la section poissons séchés et frais sous toutes leurs formes.

A la découverte du marché de Paramaribo Guyane + Surinam LArt de Vivre La Culture Le Voyage

Du frais, encore et toujours. Tout est très bien achalandé, mais en voyage, nous sommes des oiseaux matinaux, comme diraient les britanniques. Le confort de se promener à huit heures du matin ! A la découverte du marché de Paramaribo Guyane + Surinam LArt de Vivre La Culture Le Voyage

Dans un bâtiment à part, ce sont les herbes médicinales. Des tas de plantes sèches, des bocaux remplis de racines aux noms inconnus pour nous.

A la découverte du marché de Paramaribo Guyane + Surinam LArt de Vivre La Culture Le Voyage

Et vous avez donc la liste des symptômes qui “peuvent” être résolus grâce à ces décoctions. Ça va de “Lever ziekte” (problèmes de foie) à Suiker ziekte (maladie du sucre, diabète donc) mais je vous laisse juge de l’efficacité des ces petites choses.

A la découverte du marché de Paramaribo Guyane + Surinam LArt de Vivre La Culture Le Voyage

En prenant la sortie principale, on tombe sur une petite où Monsieur G a bien voulu faire la queue.

A la découverte du marché de Paramaribo Guyane + Surinam LArt de Vivre La Culture Le Voyage

Le butin? Un gâteau-pudding moelleux, plein de noix de coco fraiche et raisins, En petit dej’ rapide, on a rarement fait mieux.

A la découverte du marché de Paramaribo Guyane + Surinam LArt de Vivre La Culture Le Voyage

Ensuite, vous ne manquerez pas de passer par la station de bus, que des petits bus dont le devant est peint en fonction de l’imagination de leurs chauffeurs, ça va de tags blings blings avec chaines en or et pistolets aux peintures de femmes dénudées et à poitrine (artificiellement) gonflée, en passant par Bob Marley et ses disciplines tous avec un joint à la bouche.A la découverte du marché de Paramaribo Guyane + Surinam LArt de Vivre La Culture Le Voyage

Puis, voila l’architecture du centre ancien, maisons en bois, très colonial et néerlandais à la fois.

A la découverte du marché de Paramaribo Guyane + Surinam LArt de Vivre La Culture Le Voyage

Tags from the story
Written By
Voir plus d'articles de Fanny

Ankara – Turquie

Promenade dans le vieux quartier de la citadelle et arrêt au musée...
Lire la suite

Laisser un commentaire