Manger sur le pouce à Bruxelles

Manger sur le pouce à Bruxelles

Hé oui, aujourd’hui trois adresses pour le prix d’une. En effet, beaucoup de lieux de la capitale servent des tartes qu’ils achètent chez Françoise. Je ne suis encore jamais allée à l’atelier mais en ai goûté plusieurs fois dans les lieux sus mentionnés.

Commençons donc avec le Museum Café situé dans le musée des Beaux Arts.

Une chouette halte durant une après midi pluvieuse. Attention toutefois, ce café ferme à 17h30 ou 17h si ma mémoire est bonne.
Manger sur le pouce à Bruxelles Belgique

Le design est sympathique, seule chose qui gâche un peu: Les plateaux en plastique, c’est franchement moche.

Surtout que l’addition n’est pas si légère: 2 bières et 2 parts de tarte, on s’en sort pour 19 euro. Ils auraient donc pu faire un effort, vous ne trouvez pas? Le côté cantine, ça n’est pas forcément gênant, on peut comprendre, c’est plus un snack qu’un resto, mais voila, ça ne prenait pas plus de temps de choisir de jolis plateaux que ceux qui nous rappellent hélas nos mauvais déjeuners à l’école.

Ceci dit, nous nous sommes bien régalés.  Avec des tartes, de chez Françoise donc – n’allez pas croire que l’on cuisine ici mais peu importe tant que les fournisseurs sont de qualité.
Manger sur le pouce à Bruxelles Belgique

D’abord une au citron, avec un meringue légère, une crème fondante, ah c’est mon dessert préféré et ça le restera pendant longtemps. La pâte est extra, pas détrempée ou ramollie, craquante à souhait.

Et à côté, une tarte aux fruits rouges, avec un peu de chantilly, plein de belle meringue italienne et une croute aux spéculoos. Terriblement bon.
Museum Cafe – 3 rue de la Régence- Bruxelles

Vous trouverez également ces tartes chez Apdm, oui l’adresse à bagels. Voila donc le cheesecake de Françoise, avec la même croute aux speculoos. Il est léger et fondant; moins dense que celui à l’américaine. Parfait pour une variante. A côté voici la tarte crumble aux pommes et son petit goût de cannelle.

Ce qui est chouette avec cet atelier; c’est que tout est d’une extrême fraicheur. Ma hantise avec les tartes, c’est quand elles ont trop attendu et du coup ont une pâte qui semble avoir été cuite au micro onde. Ici ça n’est pas le cas.

Manger sur le pouce à Bruxelles Belgique

Au passage, j’ai voulu goûter la tarte aux noix de pécan de chez Apdm – pas de Françoise donc – et grosse déception. La part coûte 4,50 euro (ou 4,30 euro, j’ai un doute, mais définitivement plus de 4 euro), soit le prix d’un beau dessert de Collignon, et franchement, quand on voit la taille de la portion, aie aie aie.
Je veux bien que la qualité compense la quantité, mais y’a des limites. Avalée en deux bouchées; oubliée en trois. La garniture est pas mal mais la pâte ne casse pas trois pattes à un canard. Pour être honnête, j’ai même jeté la croûte extérieure car ça n’était vraiment pas fameux.

Du coup pour ce prix là, ça passe mal. Dommage.

Manger sur le pouce à Bruxelles BelgiqueApdm – 42 rue Jan Volders – Saint Gilles

Tags from the story
Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Rouge Volupté Shine, Yves Saint Laurent

Rouge Volupté Shine, Yves Saint Laurent Yves Saint Laurent a réussi à...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.