Livres à offrir

Livres à offrir

Continuons avec les ouvrages qui nous enthousiasment et que vous aurez très certainement envie de voir trôner dans votre bibliothèque…

– Le détail qui tue – Elisabeth Quin & François Armanet – Editions Flammarion

Tout un ouvrage consacré à l’allure, à la dégaine, au style, à cette “singularité qui frôle la faute de goût”, c’est réjouissant, vous ne trouvez pas? Oubliez les modeuses qui suivent les tendances aveuglément et prenez plaisir à redécouvrir des attitudes, des détails hors norme qui font la différence et mettent en avant la personnalité.
Inventaire de vraies belles gueules, Le détail qui tue permettra aux hommes comme aux femmes de se délecter. Portraits de Jim Harrisson, Tilda Swinton, Leonard Cohen, Pattie Smith, Wes Anderson ou PJ Harvey.

Livres à offrir LArt de Vivre La Mode Les Beaux Livres
A chaque photo, des divagations pour raconter l’histoire d’un album, d’une prise de vue ou expliquer la carrière d’un acteur fétiche.Le vêtement n’est donc pas la finalité en soi mais le moyen d’expression de ses idéaux ou de son imaginaire.

Ici, la prestance passe aussi par un comportement bohème, rock’n’roll et créatif, on adhère à 100%.

– Le Monde Selon Karl – Flammarion

On ne peut pas ignorer Karl Lagerfeld, le créateur omniprésent de Chanel. Il peut agacer, faire rire, être méchant, cynique, plein de mauvaise foi ou très juste, souvent brillant. Dans tous les cas, il ne laisse pas indifférent. Dans cet ouvrage, vous trouverez ses pensées et aphorismes sur , le monde du luxe, le style, la vie en général. Extraits pour vous donner envie:

“Je me souviens d’une créatrice qui disait que ses robes n’étaient portées que par des femmes intelligentes. Évidemment, elle a fait faillite”.

“L’homosexualité est comme une couleur de cheveux, rien de plus. Et puis, cela évite une belle-fille insupportable, disait ma mère.”

Livres à offrir LArt de Vivre La Mode Les Beaux Livres

“ Les stylistes qui se prennent la tête, je trouve ça assommant, ridicule ; faire des robes, c’est important, mais ce ne sont que des robes. On n’est pas Kierkegaard quand même! “

“ Je trouve les tatouages horribles. C’est comme vivre dans une robe Pucci à plein temps.”

“Les livres sont une drogue dure avec laquelle on ne risque pas l’overdose.”

– Marie Chantal – Jean Paul Masse de Rouch – Chez Filigranes et Elvis Pompilio

Marie Chantal, c’est plus qu’un livre, c’est une évasion via l’écriture, certes, mais aussi le toucher, les couleurs et textures.

Roman illustré, vous y suivrez les aventures de Marie, qui débarque tout juste du Japon. L’ouvrage oscille entre problèmes concrets de la femme du 21ème siècle et questionnement sur ce qui fait la parisienne d’aujourd’hui, son attitude et son style. Indice: Elle a plein de pièces de créateurs belges, vénère Véronique Branquinho, Véronique Leroy et le chapelier Elvis Pompilio.

– You’re So French Me – Editions de La Martinière

Après You’re so French, voici le deuxième opus d’Isabelle Thomas, du blog Mode Personnelle, et de la photographe Frédérique Veysset, de FredisBlog.

Ce livre tout en un est à la fois un recueil de conseils judicieux, un petit précis anti-ostentation, un album photo qui prend la température du cool français et une source d’inspiration pour hommes.

Le vestiaire masculin tourne autour de quelques classiques comme la veste ou les chaussures et suit beaucoup moins les tendances (fluo ! tropical!) que son homologue féminin. Ainsi, tout est dans le petit détail qui fera la différence: L’écharpe qui apportera de la nonchalance à un costume, pour la génération chèche que l’on trouve aussi à , entre la Place Flagey et le Parvis de Saint-Gilles, ou le pantalon coupe slim à la Hedi Slimane, du temps où il était encore chez Dior Homme et contribua au retour des groupes indés bien lookés.

Livres à offrir LArt de Vivre La Mode Les Beaux Livres

Vous verrez donc des parisiens exposer leur rapport au vêtement, prônant une approche no-logo rafraichissante, dévoilant leurs pièces maitresses – caban, barbour, jean apc ou chemise en chambray -, et dissertant sur leurs icônes, de Steve McQueen à Sydney Poitier, en passant par Cary Grant ou Robert Redford.

A la rédaction, on aime cette approche sensible, celle du consommer peu mais bien, d’opter pour des pièces qui racontent une histoire et de se rappeler que le style passe aussi par la courtoisie.

VS , l’intégrale – Editions 10/18

Voici l’intégrale des illustrations de Vahram Muratyan, qui passent en revue les détails qui différencient la capitale française de la grosse pomme, des panneaux de signalisation aux façades, du jardin du Luxembourg à Central Park.

Le graphisme est délicieux, joyeux et nostalgique à la fois, et arrive à partager la passion de ces deux villes. Avec une revue de petits détails, vous aurez l’impression de marcher dans les rues de Manhattan et serez transporté en un instant. Nous apprécions tout particulièrement les plans inversés, où les quartiers parisiens se retrouvent sur la carte de New-York et réciproquement. Ainsi, vous saurez que l’équivalent de Dumbo, à Brooklyn, est le faubourg de Belleville, tandis que le Sentier vaut pour West Village, et Haarlem pour la Goutte d’Or.

Livres à offrir LArt de Vivre La Mode Les Beaux Livres

Vous pouvez également choisir votre combo favori: Cosmopolitan + diner + bagel ou bordeaux + brasserie + baguette?

Ce livre foisonnant d’informations semble représenter le dilemme permanent de Vahram, qui ne parait pas pouvoir choisir sa métropole préférée et nous le comprenons tout à fait. En effet, comment raisonnablement élire son dimanche préféré, entre un brunch dans l’Upper East Side et une promenade dans le Marais ?

Maintenant, il ne reste plus qu’à espérer un Bruxelles VS Paris, mais cette fois-ci, nous risquons ne de pas être tout à fait objectif.

 

Written By
Voir plus d'articles de Fanny

Macaron raté? Faites en un pudding !

Macaron raté? Faites-en un pudding ! Oui macaron raté, lamentablement, pour la...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.