Langmusi, village monastique qui se mérite

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Langmusi, village monastique qui se mérite

Langmusi, c’est le Far East. Nous avions un instant craint que la ville soit trop touristique, avec des bus de visiteurs.

C’est peut être le cas en été mais définitivement pas en plein cœur de l’automne. Les trois quarts des vitrines sont fermées. Tout est calme, comme dans un ancien temps où tout serait en train de prendre forme sous nos yeux. Des nomades passent à mobylette. Quelques moines regardent des téléphones. Un groupe de musulmans hui revient de la mosquée.

Pour dîner, nous allons au hasard, dans un des rares lieux ouverts. Ce n’est pas tibétain mais sichuanais, on retrouve donc quelques classiques : pommes de terre wokées aux piments verts, chou chinois woké au gingembre. Puis, un bouillon clair à la tomate et à l’œuf battu. Peu assaisonné, à peine une pointe d’ail et de gingembre. Ressourçant.

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Langmusi, atmosphère de bout du monde

C’est assez fou, il n’y pas un occidental, pas un touriste chinois non plus. Tout le monde nous regarde et nous fait de grands sourires. Les enfants ont parfois un peu peur en voyant mon partenaire comme il est très grand. Ils se cachent derrière leurs parents en rigolant et en nous montrant du doigt.

Autour de la ville, que des hauts plateaux jaunis, des hautes montagnes enneigées. Et des yaks, des yaks, des yaks. Des bergers à chevaux qui sortent de nulle part, en tenue traditionnelle. Les femmes ont de longues tresses et ressemblent à des amérindiennes. Les hommes sont tellement emmitouflés qu’ils ont des allures de bédouins, avec le visage presque tout couvert. Ils doivent se demander ce que nous faisons là.

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Quelques visites à Langmusi

Nous sommes donc ici pour faire du cheval en Chine. L’escapade est tellement hors du commun qu’elle mérite son récit propre. En plus de cela, vous pouvez visiter les deux monastères. Chacun est d’un côté de la rivière. L’un dans la province du Sichuan, l’autre dans la province de Gansu. Les monastères sont entourés de petites maisons blanches où les moines habitent. Leurs prières résonnent dans la ville à la tombée de la nuit. En théorie. En pratique, sachez que si vous venez au mois d’octobre, ils seront en vacances. Cela sera d’autant plus étonnant : marcher dans d’immenses quartiers déserts. Découvrir l’architecture colorée des monastères tibétains en étant l’unique visiteur.

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Langmusi, village monastique qui se mérite Chine + Hong Kong Le Voyage

Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Pub anglais : petite leçon pour ambiance cosy

Un pub anglais. L’invention la plus parfaite. Un lieu pour tout et...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.