Kokuban Restaurant Japonais Bruxelles

Kokuban – restaurant japonais Bruxelles

Après avoir passé pas mal de temps au Japon, c’est toujours un plaisir de découvrir un resto nippon dans notre capitale, d’autant plus quand il est beau et savoureux. Nous avons été simplement séduits par ce lieu.

En salle, un trio de choc avec une serveuse japonaise dynamique et très marrante (par contre révisez votre anglais), un propriétaire anglais; tout en flegme et allure. Grand, élancé, souriant et qui prouve qu’un jean et une chemise suffisent quand on a la démarche qui va avec.
Et le troisième, un japonais qui doit surement être propriétaire également, dont je suis tombée sous le charme. Le genre de personne qui transpire la gentillesse et la sensibilité (puis c’est tellement beau ces petites lunettes). J’aurais pu quitter monsieur G pour lui, mais mon acolyte n’a pas apprécié la suggestion, et je suis donc repartie avec mon néerlandais sous le bras.

Pour boire, une bouteille de 25cl de saké nous accompagnera pendant tout le diner.
Petit point luminaire: Si tous les restos pouvaient avoir de tels éclairages, ça serait le paradis. Une photo sans flash et paf ça marche, c’est beau et sobre. Un vrai plaisir.

Kokuban Restaurant Japonais Bruxelles Belgique

En entrée, nous nous partageons un otsumami de poulet (7 euro), sauce miso et pousses de daikon et poireau. Succulent, frais, parfumé, toutes les saveurs parfaitement équilibrées. Le poulet est à peine cuit, et la chair tendre à l’intérieur, un régal.

Kokuban Restaurant Japonais Bruxelles Belgique

A côté, 6 gyozas à la garniture moelleuse (6 euro). Ils sont dorés à souhait, et je ne me lasse pas de ces petites choses trempées dans un mélange d’huile de sésame, vinaigre de riz et sauce soja.

Kokuban Restaurant Japonais Bruxelles Belgique

En plat; monsieur G prend des nouilles (12 euro): Ramen, morceaux de porc, bouillon au miso avec un belle rondeur en bouche, gras juste comme il faut pour avoir les bonnes saveurs.
Quant à moi, j’opte pour le bol de riz avec des tranches de thon rouge mariné (oui je sais, c’est mal, mais c’est tellement bon…) -18 euro. Le thon est charnu, ce sont de généreux morceaux d’un bon centimètre d’épaisseur; qui fondent dans la bouche. Avec un peu de wasabi et des algues nori, que demander de mieux?

Kokuban Restaurant Japonais Bruxelles Belgique

Et pour finir en légèreté, une gelée à l’amande (5 euro), fraiche et qui rappelle à monsieur G le goût du griesmeelpap de son enfance (semoule au lait).

Kokuban Restaurant Japonais Bruxelles Belgique

Verdict? J’en ferais bien ma cantine pour des moments de nostalgie nippone. En plus, le cadre est vraiment pas mal, sobre mais chaleureux à la fois.

Kokuban – 53 rue Vilain 14 – Ixelles (c’est une rue qui relie les étangs de Flagey à l’avenue Louise)

Tags from the story
Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Salade de chou et carotte qui réveille les papilles

Cette salade de chou et carotte est une incursion supplémentaire dans le...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.