Jardins de Kirstenbosch

Jardins de Kirstenbosch

Les jardins de Kirstenbosch s’étalent à flanc de montagne sur 40 hectares. Construits par les colons britanniques, comme jardin privé de Cecil Rhode, ils ont acquis le statut de jardin botanique en 1913. Ils sont désormais gérés par l’état sud-africain et ouverts au public.

Jardins de Kirstenbosch Afrique du Sud Le Voyage

Pour s’initier à la biologie de la région du Cap, il n’y a rien de tel. La végétation peut sembler méditerranéenne avec ses buissons et ses maquis. Ce qui la différencie, c’est qu’elle est plus aérienne, plus éthérée. Les eucomis jaune d’or sont duveteux, surplombant de longues tiges aux feuilles brillantes et épaisses comme les plantes grasses. A côté, voici une protée royale, la fleur emblématique du pays. Le fynbos , littéralement ‘bois précieux’ est le maquis le plus iconique. Ces massifs fleurissent abondamment en octobre pour transformer les teintes grisées minimalistes en pays des bisounours

En 2013, le parc s’est doté d’une passerelle permettant de marcher au dessus de la canopée. La promenade est très rapide mais néanmoins plaisante. En plus des différents jardins, il est possible de randonner pour voir les mêmes espèces botaniques mais en version sauvage (c’est à dire beaucoup plus grandes). Le sentier en terre battue direction Skeleton Gorge prend une petite heure et permet d’avoir un panorama allant de Kirstenbosch aux quartiers centraux.

Pour déjeuner, deux options. Version rapide, le Kirstenbosch Tea Room propose des plats simples mais sympas, style croque monsieur, burgers et shakshuka. Pour le fait maison, n’oubliez pas les espaces à braai et à vous les grillades.

Jardins de Kirstenbosch Afrique du Sud Le Voyage

Tags from the story
Written By
Voir plus d'articles de Fanny

Rotterdam Rotown

Rotterdam Rotown Continuons notre exploration culinaire de Rotterdam. Après un diner chez...
Lire la suite

Laisser un commentaire