Escapade chic à Hong Kong

Escapade chic à Hong Kong Chine + Hong Kong Le Voyage

Escapade chic à Hong Kong

Hong Kong contemporain et brillant

Hong côté pile, c’est le charme suranné, les fantasmes cinématographiques. Côté face, voici l’escapade chic à . La modernité galopante et l’argent que l’on flambe. Figurant parmi les villes les plus chères du monde, et record de l’immobilier avec une maison au Peak vendue pour 819m HK$, on y retrouve toutes ces enseignes globalisées, de shoppings mall en shopping mall. Il y a plus de similarités entre les quartiers de Central et New York ou , que Central et le nord de Kowloon, par exemple.  

Il est d’ailleurs étonnant d’observer ces espaces. En théorie, un centre commercial est privé. Mais à Hong Kong, il s’agit presque d’un lieu public. En effet, avec tous ces axes de circulation intenses, et la foule de passants, il s’est produit un phénomène surprenant : une ville en hauteur. Dans les quartiers de Central et Admiralty, on navigue de boutique en boutique sur des passerelles et dans des galeries couvertes, surplombant tout le trafic.

La sensation est plutôt agréable car beaucoup de skyscrapers de ces quartiers sont verdurisés à hauteur du regard. On se sent donc parfois flotter au milieu des palmiers et autres plantes tropicales.  

Puis, voici que l’on traverse Chanel ou Vuitton car c’est le meilleur des raccourcis. Retour sur les passerelles, à nouveau, Jimmy Choo. Les travailleurs du quartiers (en grande majorité en lien avec la finance et la banque) ne traînent pas. On se sent dans un autre monde, dans une bulle mondialisée là où l’argent n’aurait plus de valeur tant il abonde. Un jour étonnant où l’on peut se plaire à passer par les enseignes les plus gourmettes de la ville.

D’abord Lei Garden (One International Finance Centre, 1 Harbour View St, Central, Hong Kong), un restaurant à dim sum étoilé ; tout en finesse. Bitter gourd en pickles, croustillante et tranchante ; beef brisket dans une sauce épicée, avec son joli gras marbré qui fond en bouche ; rouleaux aux crevettes entières et charnues et céleri branche ; rice roll au porc au barbecue ; bouchées à la coriandre, ciboule et sauce au vinaigre balsamique.

Escapade chic à Hong Kong Chine + Hong Kong Le Voyage

Ensuite, Pierre Hermé (Hong Kong, Central, 金融街8號 ifc Mall 2029) pour une régression on ne peut plus chauvine. Les macarons sont probablement surévalués dans 99% des boutiques existantes, mais pas chez monsieur Hermé, le dieu de la pâtisserie. Version yaourt orange, avec tout le côté légèrement aigrelet d’un bon yaourt fermier, et les notes zestées d’une marmelade ; yaourt citron vert comme si l’on venait d’extraire le zeste à mains nues ; ou encore chocolat au lait et fruit de la passion, un équilibre rond et fruité.  

Mott 32 jouxte la tour HSBC et est donc un repaire de financiers à l’heure du déjeuner (Standard Chartered Bank Building, 4-4A Des Voeux Rd Central, Central, Hong Kong). Le chef Lee Man Sing a tout compris, associant les techniques asiatiques et les bases plutôt européennes, pour une cuisine qui pourrait être qualifiée de fusion si le terme n’était pas si souvent synonyme de bric à brac. En effet, ici, tous les plats sont ciselés, purs et élégants.

On retrouve le plaisir oriental des textures. La pâte à dim sum vapeur est ultra fine. Le bun au porc surmonté d’une couche croquante. Les saveurs sont délicates. Dans la bouchée au homard, le jambon du yunnan est l’assaisonnment. Utilisé avec parcimonie pour apporter une touche d’umami et de la longueur en bouche au dim sum, sans masquer ni le goût ni la texture du crustacé. Dans le même temps, l’ouest est là dans le bouillon des xialongbao, ces dumplings à la soupe. Ici, le jus est riche, corsé, avec plus de corps. Les grains de caviar qui éclatent sur le palais donnent une rondeur quasi fumée à l’ensemble.  

Escapade chic à Hong Kong Chine + Hong Kong Le Voyage

En dessert, la glace à la sauce soja a une texture rebondissante, presque comme si la crème était prise avec de l’irish moss. Des miettes de shortbread aux éclats de sel donnent un potentiel caramel au beurre salé. A côté, voici le minimalisme, avec la glace osmanthus oolong. On croirait une fusion entre une glace et un sorbet, fraîcheur mais rondeur ; presque pas de sucre, une légère amertume. Parfait pour terminer en se rafraîchissant le palais.  

Puis, pour finir cette promenade chic à Hong Kong, rien de tel que prendre le bateau pour traverser sur l’autre rive. But: aller boire un thé dans le lobby à palmiers du Peninsula, la grande dame de l’hôtellerie (Salisbury Rd, Tsim Sha Tsui, Hong Kong)

Escapade chic à Hong Kong Chine + Hong Kong Le Voyage

Escapade chic à Hong Kong Chine + Hong Kong Le Voyage

Escapade chic à Hong Kong Chine + Hong Kong Le Voyage

Escapade chic à Hong Kong Chine + Hong Kong Le Voyage

Escapade chic à Hong Kong Chine + Hong Kong Le Voyage

Escapade chic à Hong Kong Chine + Hong Kong Le Voyage

Escapade chic à Hong Kong Chine + Hong Kong Le Voyage

Escapade chic à Hong Kong Chine + Hong Kong Le Voyage

Escapade chic à Hong Kong Chine + Hong Kong Le Voyage

Escapade chic à Hong Kong Chine + Hong Kong Le Voyage

Escapade chic à Hong Kong Chine + Hong Kong Le Voyage

Tags from the story
,
Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Pesto à l’ail des ours

Le pesto à l’ail des ours, c’est le printemps en une bouchée....
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.