Un dimanche à l’Auberge Beauville, Espédaillac

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Au cœur du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, voici le village d’Espédaillac. Les maisons sont en pierre jaune, et la nature y est omniprésente. Au début de l’été, les roses trémières envahissent les façades. Des noyers et châtaigniers se succèdent. C’est là que se trouve l’Auberge Beauville, le restaurant français de carte postale.

Le dimanche, c’est menu unique, à déguster sous les tilleuls de la terrasse. Pour vingt cinq euros, tout est compris, même le vin. C’est une cuisine familiale et généreuse, comme à la maison.

Les clients ne s’y sont pas trompés. D’abord, des grandes tablées de locaux, qui viennent aussi bien pour fêter les 95 ans de la grand-mère que pour accueillir leurs enfants. Puis, des touristes anglais qui viennent satisfaire leur fantasme de Douce , où le temps se serait arrêté en 1960.

Un repas à l'Auberge Beauville

Le dimanche à Espédaillac

Tout débute avec le potage : un bouillon corsé au chou, quelques fines rondelles de carotte, du pain imbibé et basta. Pour désaltérer et mettre en appétit. Les dernières cuillères se mélangent bien avec un trait de vin rouge pour remettre le chabrot au goût du jour.

Puis, la salade. Mais pas de régime ici. De la croquante laitue du jardin, bien assaisonnée, avec des noix de la région, puis plein de gésiers de canard. A côté, des tranches d’un foie gras souple et savoureux, à manger avec du pain doré. Tout le en un service.

Le plat principal est un gigot d’agneau qui se défait à la cuillère, avec des pommes de terre dorées. Rustique et efficace. Passage par la case fromage pour les gourmands, avec l’incontournable Rocamadour – le village est à moins de 30 kilomètres – ainsi que du bleu des Causses.

En dessert, vous avez deux options. Soit le pastis, la spécialité du coin, soit une île flottante. Le pastis est fait de rondelles de pommes et de pâte feuilletée, et ici, servi avec du rhum brun. Quant à l’île flottante, elle a le goût des desserts de bistrot. Crème anglaise onctueuse, caramel brun.

Il est seize heures, vous sortez de table heureux et repus. Prêts à faire une sieste sur l’herbe, au bord de la rivière. C’est un dimanche à Espédaillac.

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Un dimanche à lAuberge Beauville, Espédaillac Europe France Le Voyage

Tags from the story
Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Omar Souleyman à l’AB

Omar Souleyman Après une semaine de Brussels Lockdown, se rendre à l’AB...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.