Chicons au gratin comme Monsieur D

Depuis que j’habite en , j’aime les chicons, enfin les endives, vous voyez. Pourtant, ça n’était pas chose aisée tant l’amertume me rebutait. J’ai commencé à les apprivoiser crus, en salade.
Ensuite, je suis passée aux poireaux au gratin, à défaut. Puis, en picorant dans l’assiette de mes voisins qui en commandaient régulièrement, petit à petit cette saveur est devenue addictive.

Du coup, quand mon très bon ami Monsieur D m’a expliqué sa manière de faire, le lendemain, je m’exécutais.

Ici, les chicons sont traditionnellement servis avec une purée de pomme de terre. Mais pour changer, dans cette recette, les dites pommes de terre sont cuites en même temps que les chicons, s’imbibant de leur jus (la couleur noire, ça n’est donc pas du crâmé, ouf!), et mises à gratiner dans le même plat.

Chicons au gratin comme Monsieur D Uncategorized

Du coup, quand il vous reste plein de béchamel, au lieu de la saucer ou de la finir à la petite cuillère, il suffit de la stoemper quelques morceaux de pomme de terre (écraser à la fourchette pour les français) et on obtient un mélange qui se tient pile comme il faut.

Chicons au gratin comme Monsieur D Uncategorized

Vous avez donc la recette:

Endives/chicons braisés dans plein de beurre avec des pommes de terre en cube, pour une petite heure, à couvert sur feu très doux. On égoutte et on garde le jus.

Une bonne béchamel (beurre qui fait de jolies bulles, farine, touiller, délayer avec du lait petit à petit, muscade, sel, poivre, et le jus de cuisson des légumes) qu’on agrémente de plein de fromage.
Chicons roulés dans du jambon.
Morceaux de pomme de terre

Plein de sauce.

Une dernière poignée de fromage sur le dessus et hop on enfourne jusqu’à ce que ça gratine.

Written By
Voir plus d'articles de Fanny

Idée de promenade à Gand

Idée de promenade à Gand Visite familiale, la suite, et après Bruxelles,...
Lire la suite

Laisser un commentaire