Ceviche, l’art du poisson à la péruvienne

Ceviche

Au Pérou, on ne rigole pas avec l’art du ceviche. Alors, pour une première expérience, rien ne valait les bons conseils de Monsieur A. Pourquoi lui, cette mystérieuse voyelle? Hé bien car il est non seulement originaire de ce pays, mais est aussi un cuisinier hors pair. Lors d’un diner, son amie D et lui nous avaient régalés de ce plat, mais je n’avais pas pu immortaliser le moment, faute d’appareil photo.
Pourtant, qu’il était divin: poisson charnu et tendre, leche de tigre bien relevé, acidulé, avec du pep’s. Ajoutez le croustillant du maïs et des tranches vibrantes de patate douce et vous aviez là un plat impossible à améliorer.

L’excuse photographique était là, à portée de main, pour réitérer la délectable expérience. Ne manquaient que les conseils d’A&D. Quelques échanges d’emails et un peu de patience plus tard, revoilà donc le ceviche.

Bonus: un plat aussi bon, et prêt en 15 minutes, c’est là qu’on se dit que parfois, la nature fait bien les choses.

Ceviche, lart du poisson à la péruvienne Amérique du sud La Cuisine Poissons + Fruits de mer

 

Pour un ceviche pour 2 personnes, il vous faut:
– 2 filets de bar, déjà préparés c’est à dire sans peau ni arêtes
– 1/4 de gousse d’ail
– 1 tranche de piment rouge d’un centimètre
– 1/4 de cuillère à café de gingembre frais râpé
– 2 càs de coriandre fraîche
– 1/4 d’oignon rouge
– 3 citrons verts
– Sel
-4 tranches de patate douce cuite à l’eau
– Maïs péruvien grillé, à trouver dans votre épicerie latine (Pueblo Latino à Bruxelles, par exemple).

Ensuite, on passe à la découpe.
Pour les assaisonnements (gingembre, ail, piment, piment), coupez le plus petit possible.
Pour le poisson, nous aimons quand il garde un peu de mâche et de texture. Nous coupons donc chaque filet en 4 dans la longueur. Ensuite, chaque bande est recoupée en 2 ou 3 morceaux. Ce n’est pas un carpaccio mais un ceviche, c’est donc parfait quand c’est encore un peu charnu.
Pour l’oignon rouge, il faut le trancher en cercles fins, et le réserver pour plus tard.

C’est l’heure du mélange. Dans un bol, mettre le jus de citrons verts + sel + ail + gingembre + coriandre + piment + piosson et mélanger avec une cuillère. Laisser macérer 15 minutes, pas plus.

Et voila, ne reste qu’à servir avec les rondelles d’oignon, le maïs et la patate douce, et être très fier de vous. Bon appétit !

Ceviche, lart du poisson à la péruvienne Amérique du sud La Cuisine Poissons + Fruits de mer

Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Fontainebleau à l’hibiscus

Voila un bon dessert traditionnel, que beaucoup doivent connaitre de nom mais...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.