Brunch chez Méert, Lille

Brunch chez Méert, Lille Europe France Le Voyage

La maison Méert est une institution du nord de la France. Son histoire remonte à 1761. A Lille, rue Esquermoise , vous trouverez la boutique originale, à laquelle viennent s’ajouter un salon de thé et un restaurant. C’est au début du 20ème siècle que la maison fut agrandie et développée afin de transformer l’arrière boutique en espace de dégustation.

Regarder le temps passer, confortablement installé sous la verrière, est une des meilleures façons de profiter de son dimanche.

Brunch chez Méert

27 rue Esquermoise - - Compter 38 euros par personne

Aux commandes, le chef Maxime Schelstraete conçoit les différents menus tout au long de la journée. Ce jeune trentenaire a baroudé et fait ses armes aux quatre coins de la planète, du aux Antipodes. Pour le brunch chez Méert, la formule proposée est généreuse. Tout d’abord, des boissons chaudes – dont un chocolat chaud qui nappe la cuillère, onctueux sans être trop riche. Parmi les jus de fruits d’Alain Milliat, celui à la pêche de vigne, rouge violine, saisit l’essence de l’été en une gorgée.

Pour chaque service, deux choix s’offrent à vous. Premier acte. Un trio fromage blanc – confiture, croissant beurré savoureux, brioche moelleuse. Cette option permet de (re)découvrir le savoir-faire boulanger de la maison. Côté cuisine, le velouté de potimarron et émulsion de châtaigne est malicieux. Confort bourgeois, rehaussé de copeaux de châtaignes caramélisés. Saveurs de fin d’hiver, jeu de textures.

Les plats arrivent ensuite. Les oeufs brouillés doux comme des nuages font les timides en se cachant sous de jeunes pousses. Crac, cric, voici le contraste de la tuile de poitrine de cochon fumée. Une pointe d’estragon vient apporter des notes anisées à l’ensemble.

La seconde option est un petit bijou, sous son modeste nom de brioche de flétan. La précision de chaque geste confère sa beauté au plat: du flétan tendre et fumé, poché, avec ses petits légumes minutieusement coupés en brunoise. La surprise vient du fait qu’il est cuit dans la brioche. Cette dernière est magnifiquement dorée à l’extérieur, fondante, beurrée, puis viennent les saveurs marines et réconfortantes. De la vraie cuisine classique qui garde toute sa pertinence en 2018.

Quand vous pensez que le brunch arrive à sa fin, c’est l’heure des gourmandises. Une tarte aux abricots juteux et à la frangipane, avec une pâte sablée craquante et beurrée. Un Impérial, alliance du gianduja (chocolat-noisette) et des éclats de sel. Ce détail fait la différence et apporte un tranchant à l’entremets.

Quelques heures où le temps s’arrête, où les détails du quotidien n’ont plus lieu d’être. Le soleil rayonne à travers les vitres, les premières jonquilles fleurissent. C’est un beau dimanche à Lille.

PS: que les Bruxellois se rassurent, vous n’avez certes pas le brunch, mais les gaufres à la vanille de la boutique de la Galerie du Roi sont succulentes. C’est déjà ça de pris.

Brunch chez Méert, Lille Europe France Le Voyage

Brunch chez Méert, Lille Europe France Le Voyage

Brunch chez Méert, Lille Europe France Le Voyage

Brunch chez Méert, Lille Europe France Le Voyage

Tags from the story
Voir plus d'articles de Fanny Broissand

Istanbul: Burgazada, l’île bienfaisante

Au large d’Istanbul, à moins d’une demi-heure de bâteau, voici Burgazada, un...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.