Amsterdam Hap Hmm

Amsterdam Hap Hmmm

Voila une adresse dont je dois absolument vous parler à Amsterdam. Une cantine néerlandaise ouverte depuis 1935, qui nourrit tous les habitants du quartier à coup de plats traditionnels.

Ici, pas de plat “revisité”, “remanié”, ou “avec un twist”. Non c’est du classique de chez classique, même du persil sur un stampot serait trop excentrique. Et c’est ça qui est rigolo, l’impression de diner dans un vestige du siècle dernier.Amsterdam Hap Hmm Pays Bas

Après une journée dans le froid, nos estomacs gargouillent très tôt, nous allons donc prendre notre diner vers 17h, pensant arriver dans une salle vide. Que nenni! Les retraités du quartier ont déjà pris leurs places. Beaucoup de gens dinent seuls, en lisant leurs journaux, et parlent de table en table, en commentant l’actualité.

Pour les plats, monsieur G décrit ceci comme ce que ses parents mangeaient, ainsi que ses grands parents et ses grands grands parents. Voici donc en arrière plan le stampot à la choucroute, servi avec sa saucisse fumée et du jus de viande. Pour moi, la boulette maison, accompagnée de pommes de terre rissolées, compote de pomme et mayo.

Cuisine simplissime, mais y’a pas à dire, quand on a froid, c’est le genre de plat réconfortant. Pas très esthétique, ni raffiné, mais peu importe on s’en moque, une fois de temps en temps, ça fait du bien.

Au passage, prix riquiquis: Plats 7-8 euro; desserts 2-3 euro, et biertje 2 euro.

Amsterdam Hap Hmm Pays Bas

Ensuite, on fait comme les habitués et on lit sur les actualités, en laissant le temps filer.Amsterdam Hap Hmm Pays Bas

Puis on se rue sur le délicieux Hangop, fromage blanc bien gras égoutté, sucré et servi avec des fruits.

Amsterdam Hap Hmm Pays Bas

Une pause totalement surannée (et qui ne fait pas craindre l’âge de la retraite!).

Hap Hmm – Eerste Helmersstraat – Amsterdam

Tags from the story
Written By
Voir plus d'articles de Fanny

Cambridge Massachusetts

Cambridge Massachusetts D’un côté du pont, voici Boston, et de l’autre, Cambridge,...
Lire la suite

Laisser un commentaire